Une année 2013 lumineuse et légère

Une année 2013 lumineuse et légère

Prague, République Tchèque

 

J’espère que vous avez passé une bonne fin d’année avec son lot de bilans et que le premier jour de 2013 a été riche en sensations, rêves, résolutions…

Pour ma part, après un réveillon très sympa et cosmopolite, j’ai eu envie de commencer l’année différemment des autres années. Cela s’est traduit en toute simplicité, par un verre de champagne en plein milieu d’après-midi au Jardin du Luxembourg à Paris entourée de deux anglaises, d’une iranienne et de deux françaises. Le cadre (avec en arrière-plan le Sénat) était superbe et vraiment agréable. Et oui, au moment où nous avons trinqué pour saluer cette nouvelle année, les rayons du soleil étaient là pour nous accompagner.

 C’est pourquoi sans plus attendre,

j’ai envie de souhaiter à chacun de vous

une année 2013 lumineuse et légère !

 Pourquoi « légère » me direz-vous ?

Parce que je vous invite à éliminer tout ce qui vous parasite, faire de la place pour l’essentiel.

Si 2012 a été difficile et lourde pourquoi ne pas décider de rendre 2013 plus légère ?

Peut-être êtes-vous en recherche d’emploi, en reconversion, créateur(trice) d’entreprise, salarié(e) chef de projet, à la retraite ou sur le départ, au foyer, en questionnement professionnel (plan social, départ volontaire, re-dynamisation de carrière),… et vous avez un projet identifié ou ressenti qui vous tient à coeur.

Vous vous sentez seul(e), démuni(e), vous avez besoin de clarifier vos idées.

Je vous propose de créer pour vous un espace privilégié, où vous pouvez faire le point à votre rythme, pas à pas, lever vos blocages, vérifier l’adéquation entre vous et votre projet, trouver du sens, de la cohérence, savoir par quel bout commencer, établir un plan d’action respectueux de votre potentiel, tester la faisabilité de votre projet, obtenir le soutien et l’adhésion dont vous avez besoin.

Ne tardez pas. Profitez de l’énergie de ce début d’année : contactez-moi pour en parler.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie ORTOLI

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :