Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Route du col de Tende, France

Vous êtes-vous déjà posé la question  » le chemin sur lequel je marche est-il le Mien ? »

Nous avons tous un chemin qui nous est propre, qui est en adéquation avec qui nous sommes profondément. Un chemin sur lequel, se promener est un délice, une source de joie, de partage et de bonheur, mais également de fluidité et d’épanouissement.

Parfois, nous pensons que nous sommes sur ce chemin là et un événement de la vie vient nous dire : « et si tu t’étais trompé ? » Et si ce chemin que tu crois être le tien depuis toujours, parce que tu n’as jamais regardé ou osé regarder ailleurs, peut-être aussi parce que tu n’étais pas prêt non plus à regarder ailleurs, finalement n’est pas ton chemin ».

Mais à qui appartient-il alors ? A papa, à maman, à quelqu’un d’autre qui nous a fait croire que ce chemin était bon pour nous et nous avons toujours cru que c’était cela LA VERITE.  Oui, en quelque sorte c’était Notre Vérité, …du moment.

Et parce que nous avons changé, parce que nous avons évolué, parce que la Vie est venue nous réveiller, cette vérité n’est plus juste aujourd’hui.

Alors, j’ai envie de vous dire : écoutez votre petite voix intérieure, c’est elle qui sait. Observez les signes que vous envoie la Vie.  Dites oui au changement ! Dites oui à tout ce qui peut vous permettre d’aller rejoindre ce chemin qui est le Vôtre et sur lequel vous marcherez avec aisance, légèreté et fluidité.

Mais attention, chacun a un rythme, et parfois pour atteindre SON chemin, il faut en emprunter d’autres, sinueux, longs, fatigants, parfois décourageants si vous êtes seul(e)s. Mais si vous ressentez votre direction et que vous vous faites accompagner, vous passerez les étapes les unes après les autres, pas à pas. Chaque petit pas est alors une victoire, un succès à célébrer.

Si vous pensez que le chemin sur lequel vous marchez n’est pas le Vôtre, contactez-moi.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Une réponse

  1. Merci, Marie pour ce questionnement si juste. Confucius disait : « Tu reconnaitras la justesse de ton chemin à la joie qu’il t’apporte ». Le mien, bien que sinueux et souvent escarpé est celui que j’ai choisi… Cela peut changer un jour mais pas les grandes lignes de ma quête

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :