Inconfort et Croissance

Inconfort et croissance

Ile d’Elbe, Italie

Vous êtes face à un défi, un challenge, une prise de décision : ressentez-vous un inconfort intérieur, un malaise qui peut aller jusqu’à ce que l’on pourrait qualifier de crampes d’estomac ? Comme l’acteur face à son trac avant d’entrer en scène ?

Et puis, dès que vous avez passé le cap, dès que vous avez posé un acte, mis le pied sur la scène, pris la décision, d’un coup ce malaise se dissipe et vous vous sentez plus léger, plus fort, le sourire aux lèvres, vous vous sentez conquérant(e), prêt(e) à affronter de nouveaux obstacles.

Vous avez grandi !!!

Cette période d’inconfort, que je pense nous vivons tous à un moment ou un autre de notre existence, avec des intensités et des durées différentes, correspond à une phase de croissance intérieure. Nous sommes en train de pousser les parois  de notre aquarium devenu trop étroit. Nous poussons dans toutes les directions et cela nous demande de l’énergie, cela nous fatigue, peut également aller jusqu’à nous épuiser : car nous sommes bousculé(es) par des remises en questions, nos pensées jusqu’alors immuables changent, évoluent, laissant la place à des possibilités que nous n’avions jamais envisagées. Telle la chrysalide qui devient papillon, nous réussissons à agrandir notre espace de sorte à nous sentir beaucoup mieux.

Rappelez-vous l’enfant ou l’adolescent en pleine croissance : il a besoin de plus de sommeil, il peut avoir mal aux articulations, il peut ne pas se sentir bien dans sa peau : et oui, il grandit !

Nous aussi, les adultes – et c’est la bonne nouvelle – nous continuons de grandir. Mais cette croissance est plus interne. En même temps, cette idée est d’une grande beauté.

Nous en retirons d’énormes bénéfices par rapport à nous-mêmes, à ceux qui nous entourent, et ce à quoi nous contribuons. Car notre propre transformation a forcément un impact sur notre environnement proche, n’oublions pas que nous sommes une partie d’un système complexe où tout est en interconnexion.

Accepter cette période d’inconfort en décidant consciemment que nous sommes en train d’agir pour en sortir, c’est un pas énorme vers notre propre évolution et aussi une façon de se mettre au service des autres. Mais cette étape est souvent difficile à effectuer seul(e). En se faisant accompagner, l’individu se sent plus fort, ose davantage, sait qu’il pourra compter sur un regard bienveillant qui l’aidera à passer les passages compliqués.

Si vous êtes aujourd’hui dans un inconfort, lié à un questionnement, que vous tournez en rond sans savoir comment vous pouvez pousser les parois de votre aquarium, demandez votre séance découverte et passez 45 minutes avec moi, ce sera votre premier petit pas.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :