Intuition et discernement

Lac de Côme, Italie

Lac de Côme, Italie

Une petite voix nous parle…

La vie est bien faite, quand nous devons apprendre quelque chose elle frappe à la porte par trois fois !

Il était une fois une jeune femme passionnée et enthousiaste qui, alors qu’elle surfait sur les réseaux sociaux, découvrit une proposition de job. Tous les mots de l’annonce lui parlaient, elle se dit : « ce poste est pour moi, je postule ».  Ce qu’elle fit aussitôt.

Le soir même, elle recevait un message du correspondant lui disant que son profil l’intéressait et qu’il souhaitait prendre contact avec elle.

La jeune femme passionnée et enthousiaste fut remplie de joie et se dit: « Waouh, génial ! Je l’avais bien senti que c’était pour moi et en plus ça répond !! »

Elle « googlisa » ledit Monsieur histoire juste de voir sa tête : une petite voix, durant un quart de seconde, lui dit : « hum drôle de tête ».., mais elle n’écouta pas, trop passionnée et enthousiaste par cette aventure professionnelle…

Les jours qui suivirent, elle eut l’occasion d’échanger par téléphone avec le Monsieur. Ces échanges confortèrent sa motivation et il y eut un deuxième rendez-vous téléphonique.

La jeune femme passionnée et enthousiaste se posa quelques questions : « est-ce que c’est bien, est-ce que je fais bien, oui…, non…, oui… allez il faut se lancer !! Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent rien ! »… Un premier engagement fut pris par mail.

Le Monsieur un peu pressé, cette première étape effectuée, proposa à la jeune femme de se rencontrer.

Elle, toujours aussi passionnée et enthousiaste y alla le coeur battant et convaincue qu’elle était sur le bon chemin.

Le discours bien rôdé entraîna la jeune femme dans la signature d’un contrat.

Durant le mois qui suivit, la jeune femme eut du mal à se mettre à la tâche. Des résistances étaient en train de se mettre en place. Elle s’inscrit à la formation prévue un mois plus tard, persuadée que c’était ces quelques éléments de méthodologie qui lui manquaient.

Elle fit cette formation : elle en ressortit super motivée et heureuse d’avoir partagé avec d’autres personnes du réseau. Cependant, elle avait observé durant cette formation certaines faiblesses dans le système proposé par le Monsieur et les échanges avec les autres avaient mis en éveil ses radars de discernement. Mais toujours enthousiaste elle continua sa route vaillamment.

Pourtant de retour sur le terrain, ses résistances étaient toujours présentes. Se remettant en question, la jeune femme passionnée et enthousiaste, décida de vaincre ses peurs.

Volontaire et décidée, elle se lança, enfin, heureuse de ce premier pas…. mais se trouva confrontée à un échec cuisant.

Toujours vaillante, elle se dit, je recommencerai, ce n’est pas grave cela fait aussi partie de l’apprentissage et comme c’était la fin d’année cela lui donna l’occasion de faire une petite pause.

Avec le tout début de la nouvelle année, la jeune femme passionnée et enthousiaste était prête à se remettre à la tâche, quand elle apprit par un de ses camarades de réseau, que le Monsieur n’était pas si fiable que cela… et que les promesses n’étaient pas tenues. En un quart de seconde, elle comprit ses résistances et se rappela tous les messages qu’elle avait reçus depuis le début…

Durant la même période, la jeune femme enthousiaste et passionnée expérimenta deux autres situations où de la même façon elle n’a pas écouté ses premiers ressentis : une situation où elle donna sa confiance à une personne qui, alors qu’elle prône l’authenticité, se conduit de façon malhonnête, et là ce sont les valeurs de la jeune femme qui sont mises à l’épreuve et la dernière situation, elle a failli partir dans une aventure professionnelle qui l’entraînait loin d’elle-même et de ses aspirations profondes.

Les trois histoires s’entremêlent dans le temps avec une étrange synchronicité. Et comme la vie est bien faite, la jeune femme échange un jour avec une personne qui lui permet d’avoir un déclic et ainsi de mettre tout bout à bout, elle se dit : « mais oui, j’ai eu l’info qu’il ne fallait pas y aller, que je ne devais pas faire cela, que ce n’était pas juste pour moi et cette information est arrivée dès le départ dans chacune des situations !! Je le savais, mais je n’ai pas écouté??? »

Et là colère et culpabilité contre soi se mettent en marche.

Nous avons le droit de nous tromper….

L’erreur est une source d’apprentissage. En PNL (programmation neurolinguistique, ndlr), on dit souvent : « je me plante, je pousse ».

Comme la graine qui une fois plantée dans la terre, devient une jolie fleur. A condition d’être arrosée et que l’attention lui soit portée.

L’enfant qui apprend à marcher, tombe et se relève, heureux, il retombe et se relève de nouveau ou décide de marcher à quatre pattes avant de réessayer.

Les expériences que nous vivons sont sur notre chemin pour nous permettre de grandir, et tant que la leçon n’a pas été comprise, elle se reproduit sous une autre forme jusqu’à complète compréhension.

Ecouter son intuition source de discernement

Nous avons tous une petite voix qui nous dit des choses ou nous envoie des messages (corporels – ce sont les résistances de la jeune femme) ou visuels (images, symboles que nous pouvons observer). Cette petite voix, ou intuition, sait ce qui est juste ou pas pour nous.

L’apprentissage qu’a fait cette jeune femme est indéniable. Il lui a fallu ces trois situations pour comprendre qu’elle devait écouter son intuition et ainsi faire preuve de discernement.

Elle a compris aussi qu’elle devait accueillir ses émotions : la colère dans un premier temps et la culpabilité dans un second temps mais qu’elles ne devaient pas les retenir et les garder. Car oui, elle avait le droit de se tromper, cela fait partie de son expérience. Donc, il s’agit de se pardonner ses erreurs et d’en retirer les enseignements.

Maintenant, elle ne donnera plus sa confiance si facilement. Oui elle garde son enthousiasme et sa passion mais elle a décidé de s’écouter davantage, de se connecter à elle-même pour ressentir si c’est juste ou pas pour elle.

Elle refera d’autres erreurs c’est certain, mais cela lui permettra de faire de nouveaux apprentissages. Ainsi va la vie…

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

Une réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :