Vous êtes au bord du burn out…

Florence, Italie

Florence, Italie

Parlez-en et faites-vous accompagner

avant qu’il ne soit trop tard ! 

Il y a quelques mois, j’ai reçu l’appel de Michèle, une jeune femme, petite quarantaine, travaillant depuis une dizaine d’années pour un grand groupe pharmaceutique en tant que manager au service achats/logistique.

Elle m’explique qu’elle dort de plus en plus mal, doit prendre des somnifères : son travail la poursuit pendant la nuit, elle se lève le matin avec l’envie de vomir, se force à aller travailler, n’arrive plus à trouver un équilibre entre vie perso et vie pro, ce qui la fait culpabiliser car elle voudrait davantage s’occuper de ses enfants en bas âge, elle se heurte à son mari qui l’aime mais essaye en vain de la raisonner; au regard de son état général, son médecin lui a préconisé un arrêt de travail, mais pour elle ce n’est pas possible : « elle ne peut pas s’absenter en ce moment de son poste, tant la charge est grande et les implications fortes !! ».

Bref, elle n’en peut plus. Elle sent qu’elle est au bord du burn out. Elle en a discuté avec son mari et s’est décidée à m’appeler : elle a besoin de prendre du recul.

Au travers de nos échanges, elle a déposé ce qui la tracassait : les imbroglios, les luttes de pouvoir, les responsabilités, les tâches, les objectifs à tenir, les éléments en rupture avec ses valeurs profondes, ce qui ne lui convenait pas ou plus, tout a été passé en revue pour dénouer la situation. Elle a décortiqué son système pour y trouver ses points d’appui au sein de la société. Elle a réalisé qu’elle n’était pas si seule qu’elle le pensait, qu’elle était soutenue. Elle a commencé à voir la situation, sa responsabilité et son implication sous un angle différent.

Elle a participé à un atelier créatif qui lui a permis de se reconnecter à elle-même, de trouver de la lumière au bout d’un tunnel qu’elle pensait obscur et sans fin, de renouer avec la créativité qu’elle avait enfouie au fond d’elle-même faute de temps et de disponibilité. Et surtout, elle a construit sa vision d’un avenir dont elle tient les rênes.

Non elle ne quittera pas sa société sur un coup de tête ou parce qu’elle est malade. Elle va pas à pas aller vers son objectif d’une vie qui lui correspond davantage, en adéquation avec ses valeurs et qui elle est et ce qu’elle veut devenir : où le perso et le pro s’équilibrent harmonieusement.

Quand l’accompagnement a été terminé, elle est repartie légère, avec des prises de conscience de ce qu’il faut qu’elle change dans sa façon de percevoir les événements, avec cette envie de faire quelque chose de constructif de sa vie professionnelle. Elle ne baisse pas les bras, elle a décidé au contraire de prendre son avenir à bras le corps, confiante.

Michèle a su réagir avant qu’il ne soit trop tard, parce qu’elle en a parlé et a accepté de se faire accompagner.

La descente vers le burn out peut être très rapide et les conséquences dramatiques pour soi et son entourage.

Alors si vous n’arrivez plus à prendre du recul par rapport à votre travail, si ce dernier vous poursuit dans vos nuits, si vos relations personnelles se détériorent parce que vous êtes obnubilé(e) par le travail, si vous sentez que vous perdez pied, que ce que l’entreprise vous demande ne vous correspond plus, que vos valeurs sont abîmées, que vous ne vous reconnaissez plus, que vous percevez une lourdeur, un manque de confiance, du doute….

NE TARDEZ PLUS ! DEMANDEZ DE L’AIDE ! FAITES-VOUS ACCOMPAGNER ! 

Si c’est votre cas, ou celui de quelqu’un que vous connaissez, appelez-moi 0616072983 ou parlez lui de moi, je me ferai un plaisir de capter votre (son) instant.

Marie Ortoli  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :