Connectez-vous à la source !

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Et si vous alliez au Coeur de votre Matriochka ? 

Je suis sûre que chacun et chacune, à un moment de votre vie, vous avez eu entre les mains ou vu une poupée russe. N’est-ce pas ?

Souvenez-vous : vous commencez par découvrir la plus grosse et vous constatez que vous pouvez l’ouvrir, vous découvrez alors à l’intérieur une poupée identique mais plus petite, vous continuez  et vous trouvez une autre encore plus petite, puis une autre, et une autre… et au bout d’un certain nombre d’ouvertures (la photo ci-dessus en contient 8) vous arrivez sur une minuscule petite poupée que, elle, vous ne pouvez pas ouvrir.

Vous êtes-vous déjà posé la question, pourquoi cette petite poupée ne s’ouvre pas ?

Et oui, c’est parce que vous êtes arrivé(e) au Coeur de la Matriochka, autrement dit, par analogie, à la source, là où se trouve l’essence.

De quand date la dernière fois que vous vous êtes reconnecté(e) à votre source ? Vous savez, cet endroit où vous vous sentez en cohérence avec vous-même, autrement dit aligné(e), là où vos valeurs sont respectées, là où vous sentez que vous avez tout votre potentiel, là où votre rêve prend sa source, où votre créativité et l’envie d’entrer dans l’action émergent. Là, où vous êtes dans votre authenticité.

Lire la suite

Mes Instants Captés

Mes Instants Captés

 

« Lundi 16 novembre 2015, mon message sur ma page facebook Capterlinstant : Mon Instant Capté pour bien démarrer la semaine : « Dur dur ce matin, et pourtant face à l’horreur je choisis l’amour, la paix et la confiance. Alors aujourd’hui, je partage avec vous ceci : « sur un coeur d’amour, la colombe de cristal même fragile, s’élève vers le ciel en signe d’espoir et de confiance ». »

Aller plus loin, plus grand, plus fort, faire bouger les consciences, mettre sa pierre à l’édifice, se relever pour continuer. Voilà mon projet.

Comme cette colombe de cristal, la paix et la vie sont fragiles mais il existe au fond de chacun de nous une force qui nous tient parce que nous avons quelque chose à faire de notre vie.

Quand j’ai rejoint en février 2013 la coopérative Coopaname, je me suis dit, cela fait sens pour moi car avec le développement de mon activité je vais contribuer à ce que d’autres activités se développent également. Aujourd’hui, au sein de Coopaname, je rencontre de belles personnes, animées par de beaux projets. Cependant, je constate que ce n’est pas toujours facile pour chacun de vivre de son activité; mais il y a la volonté de s’entraider, de s’épauler (un codéveloppement par-ci, un atelier « rézo » par-là, des collectifs, des commissions), l’envie de créer une Société différente.

Capterlinstant c’est une envie de faire bouger les lignes, de vibrer au diapason des personnes que j’accompagne et que je rencontre. J’ai imaginé qu’un jour (pas si lointain) une maisonnette nommée « Mes Instants Captés » me serve de lieu de travail avec un bureau et une belle salle de réunion. J’y écrirai, j’y ferai des entretiens individuels, j’animerai des ateliers collectifs, des conférences, des petits déjeuners, des after works. Il y aura des expositions, ce sera un lieu de rencontres, de partages et de créativité… J’y capterai des instants uniques, forts et profonds, source d’inspiration et de partages. Je suis animée par cette idée que oui c’est possible et que j’y arriverai même si je ne sais pas encore comment.

Le cerveau ne comprend pas la négation, alors je choisis la confiance, la joie, l’amour et l’espoir. J’accepte ma part de peur et je fais confiance à la Vie.

La Terre va mal, la Terre pleure, la Terre crie à quel point elle veut que nous nous prenions en main et par la main les uns les autres pour faire bouger et changer ce qui ne fonctionne plus, ce qui n’est plus acceptable, ce qui n’est plus tolérable.

Allons vers le positif.

Reconnaissons notre chagrin quand il est là.

Vivons nos émotions.

Cultivons notre joie car elle nous rend vivant.

Encourageons les initiatives et les projets.

Exprimons notre créativité.

Soutenons-nous les uns les autres.

Plus que jamais ma mission de vie est présente au fond de mon coeur et dans les actes que je pose.

Et vous ? Qu’en est-il pour vous ? 

Plus que jamais il est nécessaire de vivre, d’être dans le présent, de s’éveiller et de se réveiller.

Tant que nous sommes en vie, nous pouvons faire quelque chose de cette dernière. Alors mettons-nous à l’ouvrage pour donner du sens à notre existence.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Célébrer

Célébrer

Le Larousse donne les définitions suivantes au mot « Célébrer » : « Procéder à quelque chose d’exceptionnel, de marquant, l’accomplir avec une certaine solennité. Accomplir les rites associés à un acte religieux. Fêter un événement, le marquer de manifestations particulières, d’une cérémonie. Louer solennellement quelqu’un, ses actes ».

« Célébrer » est un mot fort, car effectivement il y a derrière, cette solennité qui lui donne de la puissance. C’est la raison pour laquelle il est important de l’utiliser pour des moments qui nous semblent à chacun(e) importants de marquer : un contrat, un job, une reconversion, une décision ou un choix, un projet, une réalisation, une (re)naissance, un voyage, le renouveau, une formation, un petit pas, un succès, une rencontre, un diplôme, une guérison…

C’est une façon de reconnaître ce que nous avons mis en oeuvre, le chemin parcouru, de reconnaître l’autre, celui ou celle qui nous a aidé(e)s ou accompagné(e)s, de tout simplement Se reconnaître dans ce que nous sommes et ce que nous accomplissons. C’est très gratifiant, voire indispensable, car la reconnaissance fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain.

Je vous invite à réfléchir à ce que vous auriez envie personnellement de célébrer, là, tout de suite…
 
Car avec « Célébrer », il y a aussi la notion de partage : avec soi, avec le ou les autres. Il y a l’émotion qui va émerger, se propager telle une traînée de poudre à l’intérieur de notre corps : la joie et toutes ses déclinaisons. Cette émotion nous rend vivant(e)s, nous réveille, nous fait vibrer, peut-être quelques secondes, mais ce sont des instants précieux qui nous apportent du bien-être, nous portent, nous transcendent dans certains cas, ne nous laissent pas indifférent(e)s dans tous les cas.

Nous en avons besoin de ce bien-être quand nous avons mis tout notre courage, notre persévérance, notre coeur à faire quelque chose, à devenir ce que nous avons envie de devenir, à dépasser ce que nous pensions impossible au départ.

Pearl Buck a écrit : »La vraie sagesse de la vie consiste à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire« . Et bien je crois qu’il va y en avoir des moments à célébrer, qu’en pensez-vous ?  

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

Les Instants Live de Capterlinstant – Interview de Jean-Marc

Bonjour et bienvenue dans une nouvelle formule, les Instants Live de CAPTERLINSTANT.

Sur le thème : « J’ai plus de 45 ans qu’est-ce que je fais de ma vie », je vous propose aujourd’hui l’entretien que j’ai eu avec Jean-Marc, 57 ans, qui  partage avec nous son expérience, : ses difficultés, ses choix et il explique comment il a choisi de rebondir.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Vous pouvez aussi retrouver Jean-Marc sur www.grainesdelumiere.com

La Vie commence à 50 ans

St Paul les 3 Châteaux, France

St Paul les 3 Châteaux, France

Cher(ère)s quinquas et plus, je m’adresse à vous en particulier.  
Vous qui faites partie du « baby boom«  et qui ferez ou faites déjà partie du « papy (mamy)-boom ».  Vous êtes marqué(e)s par les Trente Glorieuses, des idéaux de progrès et de liberté car vous avez inventé le TGV, le marketing et la libération de la femme !
Statistiquement, la moitié d’entre vous est encore active. Vous êtes incroyables car vous avez un super sac à dos rempli de toutes les pépites de votre expérience et d’une période plus facile qu’aujourd’hui.  
Georges Barbarin  dans son livre « La Vie commence à 50 ans, le meilleur de l’existence est encore devant vous » écrivait : « la vieillesse n’existe pas, elle est un état d’esprit. Beaucoup, parvenus à cet âge charnière, aspirent à se reposer, « à dételer ». Or il n’y a qu’un repos digne de vous : celui consistant à abandonner une occupation pour une autre, nouvelle. La cinquantaine est l’âge de l’apaisement passionnel… » Cet homme est mort en 1965 mais il apparaît de mon point de vue comme un visionnaire, car ses propos sont vraiment d’actualité aujourd’hui encore.
Montrez l’exemple aux générations qui nous suivent.  Montrez que l’on peut rebondir, que l’agilité, c’est à dire cette capacité à s’adapter à des situations changeantes est le moteur de demain.
La cinquantaine c’est l’âge de l’essentiel, celui où l’on veut vivre selon ses besoins profonds et satisfaire ses envies avec parfois des changements de vie importants.
Ne restez pas sur le bord du quai à attendre doucement que la retraite et le tumulte extérieur de la crise actuelle passent. Agissez, soyez les acteurs de votre existence.
Retrouvez la bouffée d’oxygène de vos débuts de carrière en créant votre demain. Sortez du cadre, déplacez des montagnes, réalisez-vous. Vous avez la tête bien faite et bien pleine, une vie riche qui peut permettre la transmission de l’expérience, un environnement qui n’attend que vous pour changer de paradigme. Agissez ! Réveillez ce qui dort encore en vous et qui ne demande qu’à émerger. Sortez de la vieille malle au fond du grenier le projet qui vous tient à coeur et dont vous n’avez pas encore osé parler.
Transformez pour vous, pour nous, pour vos enfants et ceux des autres ce monde d’aujourd’hui en y apportant tout ce que vous êtes et transmettez ce que vous avez fait.   
Je découvre chaque jour votre potentiel, votre richesse intérieure et vos talents avec joie et ravissement.  Préparez votre troisième mi-temps qui sera ce que vous en ferez mais qui se doit d’être à l’image de cette période que vous portez en vous !  
Merci d’être là pour (r)éveiller l’humanité et donnez de l’espoir à ceux qui suivent.   
Au plaisir de capter votre instant,   
Marie 

 

A quoi avez-vous envie de contribuer dans la joie et la sérénité ?

Barcelone, Espagne

Barcelone, Espagne

Il y a 20 ans quand j’ai commencé à travailler, j’ai eu la chance de mettre en place des systèmes qualité en vue de la certification ISO 9000 de l’entreprise. Participer à un tel projet faisait sens pour moi, mon travail permettait de passer d’une tradition orale à une tradition écrite, de fédérer les personnes autour d’un projet commun, que chacun trouve sa place comme maillon indispensable d’une chaîne. La vision de l’entreprise était bien présente et chacun suivait parce que cela faisait sens et était cohérent.

Les années ont passé, les projets se sont suivis mais le sens et la cohérence n’ont eux pas toujours suivi. C’est ce que je constate parmi les personnes que j’accompagne qui se retrouvent à un tournant de leur carrière, elles se sentent alors déboussolées, perdent pied quand elles ne se perdent pas elles-mêmes dans un monde du travail où tout doit aller vite avec toujours plus et où l’humain est déshumanisé.

Mais il ne faut pas généraliser. Même si nous sommes en période de crise avec un chômage qui augmente et des plaintes de ci et de là, des individus se bougent, se mobilisent, font avancer les entreprises, voire la Société : et c’est la Bonne Nouvelle !!!

Ce jeudi 5 février 2015, j’étais là dans ce grand amphithéâtre de l’Université de Paris Dauphine à écouter ces dirigeants du privé comme du public, ces enseignants, ces DRH réunis pour témoigner des résultats qu’ils avaient obtenus ou observés au sein de leurs organisations grâce à la mise en oeuvre de la socio-dynamique : autrement appelé « le mouvement par les hommes« . Lire la suite

Le conte du pot fêlé

 

Bussana Vecchia, Italie

Bussana Vecchia, Italie

 

« Il était une fois une vieille chinoise très pauvre qui habitait une petite maison.

Son mari avait creusé un puits près de cette maison, mais un jour son mari mourut et le puits s’assécha.

Depuis lors, elle devait aller chercher de l’eau à un ruisseau assez éloigné.

Pour transporter cette eau dont elle avait besoin tous les jours, elle avait acheté deux grands pots.

Elle suspendait chaque pot à l’un des deux bouts d’une perche qu’elle portait appuyée derrière son cou; mais l’un des deux pots était fêlé et l’autre, en parfait état. Ce dernier était bien plein quand elle était de retour dans sa maison, par contre, le pot fêlé, à la fin de la longue marche de retour du ruisseau jusqu’à la maison, était à moitié vide.

La pauvre chinoise ne ramenait donc chez elle qu’un pot et demi d’eau.

Or, voyez-vous, en Chine, les pots pensent. Lire la suite

Re-penser sa vie !

Saint-Martin de Vésubie, France

Saint-Martin de Vésubie, France

Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais autour de moi actuellement j’entends plein d’informations du type : untel vient de faire un burn out, untel vient de déclencher une maladie grave, untel a son couple qui est en train d’exploser, untel est en crise avec son employeur, untel pète les plombs…..et j’en passe….

Quand j’entends ou je vois cela, j’ai envie de hurler : STOP !!!!

Posons-nous les bonnes questions ! Re-pensons notre vie !

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ! Comment arrive-t-on à de tels extrêmes ? Sommes-nous obligés d’aller jusqu’à l’épuisement, la douleur, la colère ?

Pourquoi l’être humain a-t-il cette capacité à se faire autant de mal ? Lire la suite

Quelle direction choisissez-vous aujourd’hui ?

 

Port de Porquerolles, France

Port de Porquerolles, France

Imaginez-vous au volant de votre voiture place de la Concorde, à pied au carrefour des quatre chemins, en vélo au milieu des embouteillages… Quelle direction choisissez-vous ?

A un moment dans notre vie professionnelle, nous avons des choix à faire : une belle promotion de manager qui nous donne l »occasion unique dans cette entreprise de mettre une corde de plus à notre arc mais qui, au final, va nous priver de voir grandir nos enfants en bas âge, quitter une entreprise dans laquelle nous ne nous sentons plus bien mais qui nous offre un cocon sécurisant et bien connu, reprendre une activité salariée ou se lancer dans la création d’une entreprise correspondant à notre rêve d’enfant…. Les exemples ne manquent pas.

Prendre le risque du changement. Oser prendre ce risque. 

Lire la suite

Réveillez vos ressources ! Ancrez-vous !

Réveillez vos ressources ! Ancrez-vous !

Recloses, France

Parce qu’un jour nous avons compris que le chemin sur lequel nous marchions ne nous correspondait plus, 

nous avons choisi de changer de route et d’aller vers ce qui était en adéquation avec notre essence, ce pour quoi nous sommes viscéralement fait(e)s…

Sauf que, ce n’est pas facile…. Les doutes, les peurs, les trois pas en avant, quatre pas en arrière, nous envahissent alors…

C’est une remise en question, qui s’avère toujours bénéfique en bout de course mais qui, sur le moment, n’est pas toujours évidente à vivre.

Quand les doutes nous assaillent parce qu’au final cela ne va pas aussi vite que nous le souhaitons, parce que les retours sur investissement tardent à venir (de notre point de vue bien-sûr ;-))…de quoi avons-nous besoin alors ? Lire la suite