La Joie

« Contacter votre joie intérieure, c’est toucher votre Présence. Votre Présence délestée de la croyance que vous existez en dehors de vous.

En vous il est un pouvoir qu’il est important que vous ressentiez.
Vous avez le pouvoir du changement.
Le pouvoir de changer, c’est faire un retournement à l’intérieur de vous pour accueillir en vous ce qui n’est pas en accord profond avec votre cœur, avec l’amour de votre Etre.

Ce qui n’est pas en accord, regardez-le, observez-le et retournez-le.
C’est cela la voie du retournement : c’est accepter de voir de l’autre côté.
Accepter de voir qu’il y a une autre façon d’être au monde.

Une façon qui vous délivre de la souffrance à partir du moment où vous décidez d’être en paix, en accord majeur avec ce que vous venez vibrer.
Alors quand l’accord majeur ne résonne pas en vous, observez l’accord mineur.
Et ressentez : est-ce que cet accord vous met en joie ?
Est-ce que cet accord vous donne envie de vous lever et de chanter ou de danser, ou de courir ?
Si vous n’avez pas envie de vous lever, c’est que le chemin est différent de votre accord majeur.

La joie que vous puisez en vous est reliée à tous les miracles de la création.
Tous les miracles que vos yeux ternis par le doute ou par la peur ne voient plus ou ne voient pas.

Regardez autour de vous les détails minuscules qui vous entourent.

C’est dans ce minuscule, cet infiniment petit que se trouve la magie de la création.

Regardez une goutte de rosée qui descend le long de la feuille.

Regardez un insecte qui avance sur la terre tout doucement.

Regardez attentivement avec des yeux d’enfant.

Les enfants voient ce que les adultes ne voient pas ou ne voient plus.

Les enfants sont de grands enseignants.

Ils se baissent, s’accroupissent pour regarder la Vie.

Et écoutez leur rire. Ecoutez comme il sonne juste, comme il sonne vrai.

Alors si un tout petit vous fait asseoir à côté de lui pour regarder une fourmi qui transporte une brindille, prenez un instant et acceptez de regarder avec lui.

Acceptez de vous mettre à sa portée. Et vous verrez que son niveau est bien plus grand que le vôtre.
Ce n’est pas une question de hauteur, c’est une question de profondeur.

Dans les yeux des petits enfants, vous trouvez cette profondeur.
Avec cette faculté de s’émerveiller des tout petits riens.

Voilà où se situe cette joie en vous : cette faculté de s’émerveiller est là.
Elle est une des portes d’accès à la joie.
La joie de vous sentir instruments harmoniques du Tout et de participer à la création permanente.

Oui, à chaque instant tout se crée de nouveau. Chaque instant porte le pouvoir de la création.
En chaque instant il y a une vie potentielle qui ne demande qu’à jaillir.
En chaque instant vous pouvez décider de vivre ou de ne pas vivre.

Vivre en toute présence, en toute conscience, c’est puiser en vous le courage d’être vrai, d’être au monde à la fois vulnérable comme le duvet de l’oisillon et fort comme la roche de la montagne.
Chaque instant à vivre est neuf et vous faites partie de cet instant.
En habitant l’espace de l’instant, vous êtes neuf. Vous retrouvez la régénérescence perpétuelle de l’eau vivifiante, dans le feu purificateur, dans l’air qui propulse et dans la terre qui vous donne votre assise.

Sentez la puissance de ce principe créateur.
Sentez comme il peut vous emmener loin dans ces 4 dimensions. Et sentez alors la vie qui palpite.
Voilà en vérité d’où vient la Joie : de ce cœur de la Terre relié au cœur du Ciel que vous portez en vous. C’est dans cette reliance que vous pouvez puisez la Joie.

Et cette reliance est en vous. Vous êtes le manifesté de cette reliance. Et vous êtes sur cette terre pour incarner ce manifesté du croisement du cœur de la Terre et du cœur du Ciel. Oui, en étant vertical vous réunissez les deux à chaque instant.
Et ainsi la Joie, la Paix, la Confiance et l’Amour peuvent circuler au service du pouvoir créateur placé en chacun de vous.

De chaque instant vous pouvez créer un joyau.
C’est l’engagement principal que vous pouvez prendre avec vous-même : Faire de chaque instant un joyau de Joie, d’Amour et de Paix. »
Auteur inconnu

L’extraordinaire…

Laghet, France

 

« Nous remarquons rarement que nous vivons au milieu de l’extraordinaire. Que le merveilleux est un des aspects familiers de la réalité. Qu’il y a, dans l’infinie patience des jours, la sève ardente de l’amour déposé à l’origine de toute vie.  » Jacques Salomé

J’ai souhaité partager avec vous cette citation de Jacques Salomé car elle a beaucoup résonné en moi.

Alors pour continuer sur ma lancée en ce début de semaine, je vous offre un autre texte magnifique qui va dans le sens de ce qu’a écrit Salomé et qui m’a profondément transportée, j’aurais aimé l’écrire… L’auteur est un internaute dont je ne connais pas le nom malheureusement.

« LA JOIE

Contacter votre joie intérieure, c’est toucher votre Présence. Votre Présence délestée de la croyance que Lire la suite

Que deviennent nos rêves d’enfant …

FORFAIT UNE JOURNEE EXTRA-ORDINAIRE

« Chère moi-même,

Aujourd’hui j’ai 7 ans et je t’écris cette lettre pour t’aider à te souvenir des promesses que je fais à l’âge de raison et aussi te rappeler ce que je veux devenir… »

Ainsi commence la lettre que Margaret, femme d’affaires accomplie reçoit le jour de ses 40 ans.

Ceci est le thème du film « L’Âge de Raison » de Yann Samuell que je vous conseille de voir si ce n’est déjà fait. Ce film  fait réfléchir et de mon point de vue, amène à se poser les bonnes questions.

Qu’avons-nous fait de nos rêves d’enfant ?…. Vaste question, à cette époque où tout va vite et où la performance est  le mot d’ordre. Autrement dit où l’individu est davantage dans le faire que dans l’être.

Et vous, qu’êtes-vous devenu(e) ? Vous étiez-vous fait  des promesses à l’âge de raison ? Que sont-elles devenues ? Les avez-vous tenues ? Vous en êtes-vous égaré(e) ? Le chemin sur lequel vous marchez aujourd’hui correspond-il à qui vous étiez à 7 ans ou avant ?

Hum ! Je sens que je vous titille, là. C’est bon signe, c’est que cela résonne. Alors voilà, j’ai une solution…

Avant de vous en parler, je dois vous dire que je me suis aussi posée ces questions. Comme beaucoup d’entre nous,  j’ai ressemblé à un moment de ma vie à Margaret : pressée, stressée, ne pensant qu’à mon boulot, le nez dans le guidon, m’éloignant de mes valeurs, de l’essentiel, égarée par rapport à moi-même, mes envies, mes désirs. Puis, la vie étant bienveillante (même si parfois ce n’est pas si simple), elle m’a envoyé un coup de pouce, un signal, le vent du changement.

En prenant mon temps, j’ai alors « remis ma vie à l’endroit » : je me suis reconnectée à mon âme d’enfant et à l’essence qui fait de moi qui je suis et me guide dans ce que je fais. J’ai rétabli l’équilibre, enrichie de mes expériences passées et cela me permet de partager avec vous aujourd’hui.

C’est pourquoi, pour vous aider à répondre à ces questions, vous avez, si vous le souhaitez, l’occasion de participer à un voyage extraordinaire où vous pourrez explorer ce que vous dit votre « âme d’enfant » pour le mettre au service du projet qui vous tient à cœur, ou tout simplement pour le faire émerger et qui sait remettre votre vie à l’endroit…

Je vous garantis de beaux moments en perspective, des partages, de l’intelligence émotionnelle et collective…

Et si vous ne vous sentez pas concerné(e) mais que vous connaissez quelqu’un que cela pourrait intéresser, faites suivre. Merci.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli