Florette…l’apprentissage de la relation…

Florette, asinerie Badjâne, Cévennes

Bonjour c’est la rentrée de Capterlinstant ! Je vous retrouve avec un grand bonheur car nous allons partager de nouvelles aventures !

J’espère que vous avez bien profité (ou que vous profitez encore) de ce qui au final a été un bel été !

Comme je vous le disais dans mon dernier article (que vous pouvez retrouver ici invitation-au-lacher-prise-estival), cette période a été pour moi une prise de recul…

Cela me donne envie d’en partager avec vous les fruits …vous êtes prêts ?

Vous êtes-vous déjà promenés avec un âne ?

Et bien j’ai fait cette expérience, cet été, avec Florette !…. Lire la suite

Art et coaching, une histoire de coeur

Une histoire de Coeur

Domaine de Sainte Roseline, France

J’ai vécu jeudi dernier, une magnifique expérience que je souhaite partager avec vous aujourd’hui.

Comme chaque année, Andrée Zerah a réuni consultants, coaches et formateurs dans le cadre de la fête de l’association NLPNL (www.nlpnl.eu). Cette année le thème était « Arts et coaching, Explorations sensibles ».

Avec un tel sujet, je ne pouvais qu’y participer et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !!

Quelle belle soirée ! Les sens étaient dans tous leurs émois : animée de main de maître par un Antoine Bèbe (www.hub.fr) en pleine forme, nous avons pu faire l’exploration du contact par la voix avec Christopher Peterson (www.terresinconnues.com) et écouter à quel point la vibration de notre voix résonne en nous et avec celles des autres, les émotions ont été visitées grâce à la sensibilité de Silvie de Clerck (www.metaphores.eu) alliées au geste et aux couleurs par l’entremise de Véronique Bach (www.veronikbach.fr), l’expérience musicale a été offerte par François Merlin et son manager chef d’orchestre (www.poly-forme.net), le rythme et le mouvement ont été donnés par Marc Silvestre et sa dance des 5 rythmes (www.danceconsulting.org) et le tout a été mis en images grâce à l’impulsion de Patricia et Fabrice de Sillans (www.photobranding.fr).

Après avoir participé à un atelier (une soirée ne permettait malheureusement pas de faire tous les ateliers), chaque groupe est revenu en salle plénière pour participer à un tableau commun. Et là, la magie a opéré. Lire la suite

Rassembler les morceaux du puzzle

Rassembler les morceaux du puzzle

Florence, Italie

Les personnes que j’accompagne sont la plupart du temps dans un moment de leur vie où elles se sentent éparpillées, ne sachant plus ce qu’elles veulent, ni où elles veulent aller. Souvent aussi, j’observe un sentiment de désappointement par rapport à l’expérience passée (surtout si celle-ci s’est mal terminée). Et puis, au cours de l’accompagnement, peu à peu les choses se clarifient et une image, sa propre image se reconstitue peu à peu, différente, plus lumineuse, enrichie…

Pour illustrer ce que j’écris plus haut, en faisant le point avec un homme de 47 ans, sur son expérience, sa vie et ce qu’il projetait de faire professionnellement dans l’avenir, il s’est aperçu que certains éléments de son enfance faisaient sens aujourd’hui. Il constate qu’une rencontre qu’il a faite il y a 5 ans lors d’un festival et qui a résonné en lui à l’époque sans trop savoir pourquoi venait en concordance avec des situations de sa vie familiale et un événement qui lui est arrivé récemment. Et l’ensemble s’avère être en relation parfaite avec son projet. J’ai vu de la lumière dans son regard quand il a rassemblé les morceaux du puzzle. Lire la suite

Un pas après l’autre…

Un pas après l'autre...

Tende, France

La semaine dernière, une de mes clientes m’a dit : « depuis le temps que je réfléchis et que je travaille sur mon projet professionnel, je devrais avoir trouvé ce que je veux mais c’est toujours le flou, la confusion… J’ai l’impression de ne pas avancer, de faire du sur place, j’en ai marre, je suis fatiguée. « 

Comme je la comprends !  Je suis moi aussi passée par là et vous aussi qui me lisez, peut-être pensez-vous la même chose.

Quand j’étais comme cette cliente, dans cette phase de réflexion où l’on veut aller vite, très vite, comme une course contre soi-même, en s’agaçant tout seul, nous oublions un élément fondamental : c’est NOTRE RYTHME !

Ce que j’ai appris personnellement, dans mon corps et dans mon âme, c’est que j’avais mon propre rythme. Et le mien est différent de chacun des vôtres. Ok, je suis lente. Et après ? Qui ça gêne, à par moi-même ? Après quoi suis-je obligée de courir ? A qui suis-je obligée de me comparer ? Pour quoi faire ? Lire la suite