Invitation au lâcher-prise estival

Invitation au lâcher-prise estival

San Galgano, Italie

Avez-vous déjà constaté que lorsque vous bloquez sur un sujet (le dossier à rendre en urgence, le livre en cours d’écriture, les travaux dans la maison, le projet professionnel ou personnel…), si vous le lâchez une demi-heure, une journée, plusieurs semaines… la solution finit par venir d’elle-même ?

Aujourd’hui, je vous invite donc au lâcher-prise estival : profitez de cette période un peu ralentie, les vacances pour certains, la sieste, les baignades, les ballades, les découvertes, les voyages, la détente, les repas conviviaux en plein air entre barbecue et rosé bien frais, les jeux, la mer, la montagne, la campagne, les rires des enfants….

Lâchez le bout de la ficelle du ballon et laissez-le s’envoler au gré du vent….

Le ballon va faire un voyage ; vos pensées et vos idées aussi. Elles vont maturer tranquillement, paisiblement. Lire la suite

Biodanza, Holacracy et Coaching

Biodanza, Holacracy et Coaching

Sud de la France

Quel est le lien entre Biodanza, Holacracy et Coaching ?

Si je vous dis la cellule, cela vous parle ?

Wikipédia définit la Biodanza comme étant « une méthode de développement personnel créée dans les années 1960 par l’anthropologue chilien Rolando Toro Araneda sur la base d’un concept qu’il a inventé, nommé « principe biocentrique ». Selon celui-ci « l’univers est organisé par la vie, et non le contraire ».

Présentée par son créateur Rolando Toro comme une « pédagogie de l’art de vivre », la Biodanza consiste à pratiquer des exercices visant à stimuler les « potentiels génétiques de l’être humain » dans le but de renforcer sa santé, sa conscience éthique et sa joie de vivre ».

Entraînée par une amie qui en fait depuis longtemps, j’ai fini par céder et j’ai assisté à une soirée de Biodanza lors de l’anniversaire de son créateur en juin l’an passé. Moi qui étais plutôt réticente au départ, je ne voulais pas trop qu’on me touche de trop près, j’ai été littéralement interloquée par ce que j’ai vécu. Lire la suite

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Sud de la France

 

Vous êtes vous déjà dit : « Je ne sais pas ce dont j’ai envie »; « je ne sais pas ce que je veux faire »; « Je ne sais pas où je vais », mais ce que je sais, c’est que là où je suis ne me convient plus.

Il existe des moments dans la vie où chacun de nous est amené à se poser ce type de questions. Avant que je ne choisisse de faire une reconversion, mon coach de l’époque m’avait dit, la vie c’est comme une horloge franc-comtoise : comme son balancier, la vie oscille entre période d’extériorisation quantitative et période d’intériorisation qualitative. Découpez votre vie par décade et vous verrez que c’est très juste (j’ai fait personnellement le test et peux vous le confirmer).

Que faire alors ?

Une pause pour commencer. Comment réfléchir si nous ne nous posons pas, si nous ne prenons pas le temps, si nous sommes stressé(e)s, pressé(e)s, si nous allons vite, toujours et encore.

« Le bonheur est comme un papillon : lorsqu’il est poursuivi…il nous échappe, mais il peut se poser sur vous si vous vous asseyez tranquillement » (Nathaniel Hawthorne)

Ensuite, il est important de ne pas être seul(e). De s’entourer : « si nous avons des relations saines, nous apportons aux autres aide et soutien pour qu’ils développent leur potentiel, en leur permettant de déployer leurs ailes et de devenir plus pleinement eux-mêmes. Cela peut demander du courage et de l’énergie, mais celui qui donne se transforme, tout comme celui qui reçoit. » (Lisa Tenzi-Dolma)

Si vous êtes en ce moment dans ce questionnement, si vous envisagez une reconversion, un départ de votre entreprise, si vous êtes au chômage, perdu(e), dans une impasse, si vous êtes dans le « Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien » que vous voulez clarifier vos idées, contactez moi sans plus tarder.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Alignement

LE SYSTEME CAPTERLINSTANT

Vinci, Italie

J’ai reçu aujourd’hui le message d’un ami  qui me posait les questions suivantes : « Je me demandais ce qui te faisait avancer dans ces projets aujourd’hui avec une telle énergie. Est-ce la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres ? ou quelque chose de plus personnel comme la volonté de réussir quelque chose par toi même ? ou le besoin de reconnaissance par cette magnifique reconversion ? »

Intéressant non ?

Je crois que lorsque nous nous sentons aligné(e)s par rapport à qui nous sommes et qui nous voulons devenir, notre énergie est décuplée, les évènements de notre vie deviennent fluides et s’enchaînent naturellement, sans être dans la force.

Je crois que dans ce que souligne mon ami, tout est réuni : oui l’énergie vient de la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres à faire de même, oui, il y a quelque chose de personnel à vouloir réussir par soi-même mais avec les autres, tout seul que sommes-nous ?… Et oui il y a ce besoin de reconnaissance mais qui commence déjà par soi-même. La reconnaissance que l’on se donne à soi-même.

Dans l’accompagnement que je propose à mes clients, je les amène à s’aligner à qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir. Ces femmes et ces hommes deviennent les acteurs de leur vie au travers du projet qui les anime, qu’ils ressentent ou qu’ils ont déjà identifié. Je les aide à se mettre en adéquation avec ce projet pour le mener vers la réussite…

Si vous sentez que vous avez besoin de vous aligner à votre projet, ou si vous sentez qu’un projet a besoin d’émerger, parlons-en.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Que deviennent nos rêves d’enfant …

FORFAIT UNE JOURNEE EXTRA-ORDINAIRE

« Chère moi-même,

Aujourd’hui j’ai 7 ans et je t’écris cette lettre pour t’aider à te souvenir des promesses que je fais à l’âge de raison et aussi te rappeler ce que je veux devenir… »

Ainsi commence la lettre que Margaret, femme d’affaires accomplie reçoit le jour de ses 40 ans.

Ceci est le thème du film « L’Âge de Raison » de Yann Samuell que je vous conseille de voir si ce n’est déjà fait. Ce film  fait réfléchir et de mon point de vue, amène à se poser les bonnes questions.

Qu’avons-nous fait de nos rêves d’enfant ?…. Vaste question, à cette époque où tout va vite et où la performance est  le mot d’ordre. Autrement dit où l’individu est davantage dans le faire que dans l’être.

Et vous, qu’êtes-vous devenu(e) ? Vous étiez-vous fait  des promesses à l’âge de raison ? Que sont-elles devenues ? Les avez-vous tenues ? Vous en êtes-vous égaré(e) ? Le chemin sur lequel vous marchez aujourd’hui correspond-il à qui vous étiez à 7 ans ou avant ?

Hum ! Je sens que je vous titille, là. C’est bon signe, c’est que cela résonne. Alors voilà, j’ai une solution…

Avant de vous en parler, je dois vous dire que je me suis aussi posée ces questions. Comme beaucoup d’entre nous,  j’ai ressemblé à un moment de ma vie à Margaret : pressée, stressée, ne pensant qu’à mon boulot, le nez dans le guidon, m’éloignant de mes valeurs, de l’essentiel, égarée par rapport à moi-même, mes envies, mes désirs. Puis, la vie étant bienveillante (même si parfois ce n’est pas si simple), elle m’a envoyé un coup de pouce, un signal, le vent du changement.

En prenant mon temps, j’ai alors « remis ma vie à l’endroit » : je me suis reconnectée à mon âme d’enfant et à l’essence qui fait de moi qui je suis et me guide dans ce que je fais. J’ai rétabli l’équilibre, enrichie de mes expériences passées et cela me permet de partager avec vous aujourd’hui.

C’est pourquoi, pour vous aider à répondre à ces questions, vous avez, si vous le souhaitez, l’occasion de participer à un voyage extraordinaire où vous pourrez explorer ce que vous dit votre « âme d’enfant » pour le mettre au service du projet qui vous tient à cœur, ou tout simplement pour le faire émerger et qui sait remettre votre vie à l’endroit…

Je vous garantis de beaux moments en perspective, des partages, de l’intelligence émotionnelle et collective…

Et si vous ne vous sentez pas concerné(e) mais que vous connaissez quelqu’un que cela pourrait intéresser, faites suivre. Merci.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

Une année 2013 lumineuse et légère

Une année 2013 lumineuse et légère

Prague, République Tchèque

 

J’espère que vous avez passé une bonne fin d’année avec son lot de bilans et que le premier jour de 2013 a été riche en sensations, rêves, résolutions…

Pour ma part, après un réveillon très sympa et cosmopolite, j’ai eu envie de commencer l’année différemment des autres années. Cela s’est traduit en toute simplicité, par un verre de champagne en plein milieu d’après-midi au Jardin du Luxembourg à Paris entourée de deux anglaises, d’une iranienne et de deux françaises. Le cadre (avec en arrière-plan le Sénat) était superbe et vraiment agréable. Et oui, au moment où nous avons trinqué pour saluer cette nouvelle année, les rayons du soleil étaient là pour nous accompagner.

 C’est pourquoi sans plus attendre,

j’ai envie de souhaiter à chacun de vous

une année 2013 lumineuse et légère !

 Pourquoi « légère » me direz-vous ? Lire la suite