La Joie

« Contacter votre joie intérieure, c’est toucher votre Présence. Votre Présence délestée de la croyance que vous existez en dehors de vous.

En vous il est un pouvoir qu’il est important que vous ressentiez.
Vous avez le pouvoir du changement.
Le pouvoir de changer, c’est faire un retournement à l’intérieur de vous pour accueillir en vous ce qui n’est pas en accord profond avec votre cœur, avec l’amour de votre Etre.

Ce qui n’est pas en accord, regardez-le, observez-le et retournez-le.
C’est cela la voie du retournement : c’est accepter de voir de l’autre côté.
Accepter de voir qu’il y a une autre façon d’être au monde.

Une façon qui vous délivre de la souffrance à partir du moment où vous décidez d’être en paix, en accord majeur avec ce que vous venez vibrer.
Alors quand l’accord majeur ne résonne pas en vous, observez l’accord mineur.
Et ressentez : est-ce que cet accord vous met en joie ?
Est-ce que cet accord vous donne envie de vous lever et de chanter ou de danser, ou de courir ?
Si vous n’avez pas envie de vous lever, c’est que le chemin est différent de votre accord majeur.

La joie que vous puisez en vous est reliée à tous les miracles de la création.
Tous les miracles que vos yeux ternis par le doute ou par la peur ne voient plus ou ne voient pas.

Regardez autour de vous les détails minuscules qui vous entourent.

C’est dans ce minuscule, cet infiniment petit que se trouve la magie de la création.

Regardez une goutte de rosée qui descend le long de la feuille.

Regardez un insecte qui avance sur la terre tout doucement.

Regardez attentivement avec des yeux d’enfant.

Les enfants voient ce que les adultes ne voient pas ou ne voient plus.

Les enfants sont de grands enseignants.

Ils se baissent, s’accroupissent pour regarder la Vie.

Et écoutez leur rire. Ecoutez comme il sonne juste, comme il sonne vrai.

Alors si un tout petit vous fait asseoir à côté de lui pour regarder une fourmi qui transporte une brindille, prenez un instant et acceptez de regarder avec lui.

Acceptez de vous mettre à sa portée. Et vous verrez que son niveau est bien plus grand que le vôtre.
Ce n’est pas une question de hauteur, c’est une question de profondeur.

Dans les yeux des petits enfants, vous trouvez cette profondeur.
Avec cette faculté de s’émerveiller des tout petits riens.

Voilà où se situe cette joie en vous : cette faculté de s’émerveiller est là.
Elle est une des portes d’accès à la joie.
La joie de vous sentir instruments harmoniques du Tout et de participer à la création permanente.

Oui, à chaque instant tout se crée de nouveau. Chaque instant porte le pouvoir de la création.
En chaque instant il y a une vie potentielle qui ne demande qu’à jaillir.
En chaque instant vous pouvez décider de vivre ou de ne pas vivre.

Vivre en toute présence, en toute conscience, c’est puiser en vous le courage d’être vrai, d’être au monde à la fois vulnérable comme le duvet de l’oisillon et fort comme la roche de la montagne.
Chaque instant à vivre est neuf et vous faites partie de cet instant.
En habitant l’espace de l’instant, vous êtes neuf. Vous retrouvez la régénérescence perpétuelle de l’eau vivifiante, dans le feu purificateur, dans l’air qui propulse et dans la terre qui vous donne votre assise.

Sentez la puissance de ce principe créateur.
Sentez comme il peut vous emmener loin dans ces 4 dimensions. Et sentez alors la vie qui palpite.
Voilà en vérité d’où vient la Joie : de ce cœur de la Terre relié au cœur du Ciel que vous portez en vous. C’est dans cette reliance que vous pouvez puisez la Joie.

Et cette reliance est en vous. Vous êtes le manifesté de cette reliance. Et vous êtes sur cette terre pour incarner ce manifesté du croisement du cœur de la Terre et du cœur du Ciel. Oui, en étant vertical vous réunissez les deux à chaque instant.
Et ainsi la Joie, la Paix, la Confiance et l’Amour peuvent circuler au service du pouvoir créateur placé en chacun de vous.

De chaque instant vous pouvez créer un joyau.
C’est l’engagement principal que vous pouvez prendre avec vous-même : Faire de chaque instant un joyau de Joie, d’Amour et de Paix. »
Auteur inconnu

Connectez-vous à la source !

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Et si vous alliez au Coeur de votre Matriochka ? 

Je suis sûre que chacun et chacune, à un moment de votre vie, vous avez eu entre les mains ou vu une poupée russe. N’est-ce pas ?

Souvenez-vous : vous commencez par découvrir la plus grosse et vous constatez que vous pouvez l’ouvrir, vous découvrez alors à l’intérieur une poupée identique mais plus petite, vous continuez  et vous trouvez une autre encore plus petite, puis une autre, et une autre… et au bout d’un certain nombre d’ouvertures (la photo ci-dessus en contient 8) vous arrivez sur une minuscule petite poupée que, elle, vous ne pouvez pas ouvrir.

Vous êtes-vous déjà posé la question, pourquoi cette petite poupée ne s’ouvre pas ?

Et oui, c’est parce que vous êtes arrivé(e) au Coeur de la Matriochka, autrement dit, par analogie, à la source, là où se trouve l’essence.

De quand date la dernière fois que vous vous êtes reconnecté(e) à votre source ? Vous savez, cet endroit où vous vous sentez en cohérence avec vous-même, autrement dit aligné(e), là où vos valeurs sont respectées, là où vous sentez que vous avez tout votre potentiel, là où votre rêve prend sa source, où votre créativité et l’envie d’entrer dans l’action émergent. Là, où vous êtes dans votre authenticité.

Lire la suite

Une nouvelle année pour laisser émerger sa créativité

Vevey, Suisse

Vevey, Suisse

En me promenant en bordure du lac Léman à Noël, j’ai été fascinée par ce cygne qui faisait des effets avec ses ailes de façon très gracieuse et élégante. Cela m’inspire aujourd’hui ce que nous sommes capables de faire avec juste ce que nous sommes.

Le potentiel qui est à l’intérieur de nous est illimité, encore faut-il en avoir conscience et l’utiliser à bon escient.

La tendance est souvent de penser que la créativité ne concerne que les personnes reconnues pour ce qu’elles font de leurs mains ou de leur art : sculpteurs, dessinateurs, peintres, musiciens, acteurs, écrivains, artisans, cuisiniers, créateurs d’art…

Or, si l’on se rapporte à cette définition de la créativité, cela élargit le spectre :
« Opérationnellement, la créativité d’un individu ou d’un groupe est sa capacité à imaginer et produire (généralement sur commande en un court laps de temps ou dans des délais donnés), une grande quantité de solutions, d’idées ou de concepts permettant de réaliser de façon efficace puis efficiente et plus ou moins inattendue un effet ou une action donnée ». (source wikipédia)

Une fois que ceci est posé, nous pouvons alors nous dire, oui la créativité est à la portée de chacun de nous et oui nous l’utilisons beaucoup plus souvent que nous le pensons, très certainement tout simplement dans notre vie courante.

Pour 2016, de quelle façon allez-vous utiliser en conscience votre créativité ? Au service de quoi allez-vous la mettre ? Votre travail ? Un projet professionnel ou personnel ? Une envie ? Une communauté ou un groupe ? Vos enfants ? Vos parents ? Vos amis ? Une cause ? Votre entreprise ? Vos collaborateurs ? La Société ? Votre logement ? ….

Faites-vous partie de celles ou ceux qui pensez que vous n’êtes pas créatif(ve) ? Avez-vous envie ou décideriez-vous cette année de laisser émerger votre créativité ? Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher de le faire ?

Posez-vous quelques instants pour réfléchir et laisser émerger ce qui est présent, là, à l’instant t et qui a envie de sortir….ou pas. Car si ce n’est pas le bon moment pour vous, il n’y a rien de grave, il se présentera quand vous serez prêt(e).

Au plaisir de capter votre instant et  une belle année 2016.

Marie

Construisez la place de votre nouveau monde !

Lisbonne, Portugal

Lisbonne, Portugal

En partant de chez moi pour aller à mon bureau, comme il faisait beau et sec et que je suis dans l’énergie de l’instant présent, j’ai décidé d’y aller à pied ! 

 Je suis contente de cette idée, car non seulement cela me fait faire de l’exercice 😉 mais également cela m’a permis d’observer ce qu’il y avait autour de moi sur le chemin : lever les yeux, observer les gens, les regards, les expressions, les panneaux publicitaires, les vitrines. Contente de ma récolte, j’avais envie de partager un petit florilège avec vous : tout d’abord j’ai vu le sourire radieux d’une jeune femme, visiblement malade mentale, mais comme elle riait aux éclats avec la personne qui l’aidait à traverser la rue, nos regards se sont croisés et j’ai aimé; puis la vitrine d’un magasin indiquant « liquidation totale d’hiver », et la publicité « la puissance de la fibre est là », une devanture : « décorer, innover » et enfin le tapis de souris sur mon bureau : « on s’engage ». 

 Oui et alors, me direz-vous ?  Lire la suite

De la chenille au papillon

Florac, France

Florac, France

Comme cela fait un moment que je ne vous ai pas écrit, je vais vous raconter une histoire magnifique, celle de la transformation d’une chenille en papillon :

La Chenille 

Le stade larvaire a pour fonction d’emmagasiner les nutriments et l’énergie nécessaires à la transformation en papillon.

5 à 20 jours après la ponte, la petite chenille découpe l’oeuf (appelé aussi Chorion) à l’aide de ses mandibules, puis elle le dévore, c’est là son 1er repas. Ensuite elle va devoir s’organiser pour se nourrir et éviter de devenir elle même le repas d’un prédateur. D’abord il faut rester sur la plante; elle tisse un petit fil de soie pour s’y accrocher.

La chenille s’attaque très rapidement à la végétation et passe la plupart de son temps à manger. Elle grossit vite et devient jusqu’à 1000 fois plus grosse qu’à la naissance. Mais sa peau n’est pas extensible à l’infini, la chenille remplit très vite l’épiderme qui se distend et devient trop étroit. Sous ce dernier se forme un nouvel épiderme plus grand. L’ancienne peau durcit et la chenille en sort: on appelle cela la mue. 4 à 5 mues seront nécessaires avant la fin de sa croissance. La chenille s’arrête de manger 1 jour avant la mue et recommence dès que sa nouvelle peau est complètement formée. Lire la suite

Etre – Faire – Avoir

David de Michel Ange, Florence, Italie

David de Michel Ange, Florence, Italie

Voilà quelques temps que je n’ai pas écrit mais rassurez-vous je ne vous ai pas oublié(e) pour autant.

Pour partager avec vous mes articles et que cela fasse sens, il est nécessaire d’être centrée, rassemblée et comme tout être humain qui se respecte, n’étant pas une machine, je me suis accordée cette petite pause pour y voir plus clair et repartir de plus belle. C’est aussi ma façon de rester authentique avec vous et d’être en accord avec ce que je vous écris.

Alors aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous l’extrait de mon livre de chevet, cadeau de noël d’une de mes amies : « Techniques de visualisation créatrice » de Shakti Gawain que je vous recommande vivement.

« On peut considérer que la vie a trois niveaux » : Etre, Faire, Avoir.  Lire la suite

Sachez reconnaître votre talent !

Youssouf,  Création de Dominique Ortoli

Youssouf,
Création de Dominique Ortoli

Nous avons la possibilité de créer. Nous avons des potentialités illimitées….

Souvent dans mes accompagnements je rencontre des personnes en questionnement qui me disent qu’elles n’ont aucune créativité, qu’elles ne savent pas peindre, ni dessiner, ni sculpter, ni faire des choses de leurs dix doigts….

Et voilà que de fil en aiguille, au travers de nos échanges, suite à un mot, une idée, un contexte, je leur demande de créer quelque chose : la semaine dernière, une de mes clientes me parlait « d’un tapis magique » pouvant l’aider à avancer, elle a eu comme consigne de le matérialiser, une autre avait trop d’idées qui lui embrouillaient la tête, elle a été amenée à créer une boîte pour ranger ce trop plein d’idées et aider à la clarification, une autre a choisi de créer son carnet de gratitude et de le personnaliser plutôt que de l’acheter tout fait, encore un autre a réalisé son poster de vision…

En questionnant sur le comment ces personnes ont procédé, j’observe Lire la suite