Le Lâcher-prise ? Qu’es aco ?

Vence, France

Vence, France

« Savez-vous comment on capture les singes en Indonésie ? On met une orange dans une grosse citrouille, le singe y glisse sa main, prend le fruit, mais n’arrive plus à ressortir sa main. Comme il ne veut pas lâcher l’orange, il reste là, coincé et on le capture« . (extrait  du petit cahier d’exercices du lâcher-prise Rosette Poletti et Barbara Dobbs)

Pour pouvoir lâcher-prise, il est nécessaire en tout premier lieu de savoir à quoi nous nous accrochons. Quelle est cette orange qui nous rend prisonnier (ère) et qui nous empêche d’avoir les mains libres.

Il existe beaucoup de type d’oranges : ce peut être des croyances limitantes (je suis nul(le), je n’y arriverai jamais…); ce peut être des ressentis émotionnels (culpabilité, rancoeur, blessures, deuils, maladies…), ce peut être notre propension à vouloir contrôler tout et tout le monde, car bien-sûr, si nous ne faisons pas telle ou telle chose, ce sera mal fait ou les autres pourront penser que nous ne sommes pas capables de le faire, et puis contrôler c’est rassurant. Ce peut être en cette période estivale, la pile de dossiers qui va s’accumuler pendant notre absence, la pile de linge qu’il faut absolument repasser avant de partir et puis aussi toutes ces petites contrariétés de la vie quotidienne : la queue pour acheter le journal, les embouteillages, le bus qui nous passe sous le nez, les grèves, la météo (trop chaud, trop froid, trop humide…). Et puis c’est aussi cette course que nous menons tous après le temps qui passe soi-disant trop vite (et oui c’est notre perception et uniquement notre perception).

Bref les oranges ne manquent pas, la liste ci-dessus n’est bien évidemment pas exhaustive et je suis sûre qu’en me lisant vous en avez trouvé plein d’autres.

La question à se poser, là tout de suite, c’est de vous demander quelle est l’orange que vous tenez bien serrée dans votre main. Une fois identifiée, seriez-vous prêt(e) à la lâcher ? Si oui, bravo ! Vous venez de vous faire un beau cadeau. Si, non, identifiez pourquoi vous ne voulez pas la lâcher ? Et si vous lui donniez une autre forme, un autre nom, une autre couleur, est-ce que cela changerait un peu votre position ? Quel serait le petit élément qu’aujourd’hui, parce que c’est ainsi, vous pourriez lâcher ?

Car ce qu’il faut savoir c’est que lâcher-prise, ce n’est pas « laisser tomber », ni « laisser faire » c’est au contraire accepter « ce qui est » et trouver les solutions pour « faire avec » autrement.

Lâcher-prise c’est prendre du recul, changer son regard sur les événements ou les personnes.

C’est la résistance à ce qui est, qui cause la souffrance, qui fait que nous menons un combat (généralement avec nous-mêmes) et que nous perdons une énergie folle. Quand nous lâchons prise, que nous sommes dans l’acceptation de ce qui est là, présent, nous nous libérons. Nous retrouvons l’essentiel, la liberté intérieure…

Alors avez-vous identifié une orange ? Celle que vous êtes prêt(e) à lâcher ? Avez-vous envie de vous libérer, ne serait-ce qu’un petit peu, à votre rythme ?

Profitez de cette période propice au décalage des habitudes.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Quelques suggestions de lecture (parmi tant d’autres) :

  • Petit cahier d’exercices du lâcher-prise – Rosette Poletti et Barbara Dobbs
  • Lâcher-prise pour trouver son équilibre – Frédérique Van Her
  • Le guide du lâcher-prise : trouver sa liberté intérieure – Frédérique Van Her
  • Vivre au positif…et changer le cours de sa vie – Marie-France Muller

……

Florette…l’apprentissage de la relation…

Florette, asinerie Badjâne, Cévennes

Bonjour c’est la rentrée de Capterlinstant ! Je vous retrouve avec un grand bonheur car nous allons partager de nouvelles aventures !

J’espère que vous avez bien profité (ou que vous profitez encore) de ce qui au final a été un bel été !

Comme je vous le disais dans mon dernier article (que vous pouvez retrouver ici invitation-au-lacher-prise-estival), cette période a été pour moi une prise de recul…

Cela me donne envie d’en partager avec vous les fruits …vous êtes prêts ?

Vous êtes-vous déjà promenés avec un âne ?

Et bien j’ai fait cette expérience, cet été, avec Florette !…. Lire la suite

Invitation au lâcher-prise estival

Invitation au lâcher-prise estival

San Galgano, Italie

Avez-vous déjà constaté que lorsque vous bloquez sur un sujet (le dossier à rendre en urgence, le livre en cours d’écriture, les travaux dans la maison, le projet professionnel ou personnel…), si vous le lâchez une demi-heure, une journée, plusieurs semaines… la solution finit par venir d’elle-même ?

Aujourd’hui, je vous invite donc au lâcher-prise estival : profitez de cette période un peu ralentie, les vacances pour certains, la sieste, les baignades, les ballades, les découvertes, les voyages, la détente, les repas conviviaux en plein air entre barbecue et rosé bien frais, les jeux, la mer, la montagne, la campagne, les rires des enfants….

Lâchez le bout de la ficelle du ballon et laissez-le s’envoler au gré du vent….

Le ballon va faire un voyage ; vos pensées et vos idées aussi. Elles vont maturer tranquillement, paisiblement. Lire la suite

Sortir du cadre…

Sortir du cadre...

Sospel, France

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire sortir du cadre !

Quelque chose bouille en moi, de très fort. Marre des stéréotypes, marre du « c’est comme ça et pas autrement », marre d’entendre que si une personne recherche du travail aujourd’hui en France, elle doit forcément trouver le clone de ce qu’elle vient de faire (je me souviens encore, quand on me disait : « tu étais cadre commerciale, donc tu seras cadre commerciale »), marre de tout ce qui est conventionnel et que surtout il ne faut pas changer. Pourquoi d’ailleurs ? Marre d’entendre que trop de personnes vont mal…

Je dis NON à tout ce qui se veut statique et immuable !

Je dis OUI à l’ouverture, au changement, à une autre façon de voir les choses, trouver le moyen de donner du sens à ce que nous faisons, remettre de la vie dans nos existences. Alors bougez ! Sortez du cadre ! C’est possible et il y a des solutions.

J’ai rencontré ces dernières semaines des personnes extraordinaires qui me permettent de dire cela : Lire la suite

Arrêtez de courir : Mettez votre créativité au service de vos projets !

Arrêtez de courir : Mettez votre énergie au service de vos projets !

Moret sur Loing, France

Hé !

Hé ! Vous qui me lisez ! De quand date votre dernière pause ?

Quand vous êtes-vous arrêté(e) pour la dernière fois devant une fourmi qui transportait une brindille ?

Quand avez-vous réveillé votre créativité ?

Quand vous êtes-vous sorti la tête du guidon ? Du tourbillon du boulot ? Des contraintes familiales ?…..

Courir…courir…courir….courir….et encore courir…

Je vous invite à regarder ce sketch de l’excellentissime Raymond Devos « Où courent-ils ? »

Savez-vous que pour prendre du recul, pour laisser émerger sa créativité, il est indispensable de se poser.

Alors STOP ! Aujourd’hui je vous invite à faire une pause. UNE VRAIE PAUSE. Rien que pour vous.

Une pause pour que vous puissiez mettre votre créativité au service de votre projet, de votre entreprise, de votre vie.

Apportez de la nouveauté dans votre existence. Un regard neuf, lumineux, porteur d’idées nouvelles.

Finie la grisaille !

Laissez-vous embarquer.

Laissez-vous guider, pas à pas dans un parcours progressif en 7 étapes, pour vous émerveiller de ce que vous êtes capable de faire et que peut-être vous ignorez.

Alors, vous êtes prêt(e) ?

Cela vous dit de passer une journée pour vous sortir la tête du guidon, pour vous poser, pour vous reconnecter à vous-même, pour faire émerger le potentiel que vous cachez à l’intérieur de vous-même ?

Vous pourrez en plus rencontrer d’autres personnes, partager, échanger, vous enrichir mutuellement en intelligence collective.

Le nombre de places est limité alors ne passez pas à coté de cette occasion unique d’arrêter utilement pendant une journée ce temps précieux après lequel vous courez.

Postulez pour un voyage extra-ordinaire.

Vous ressortirez enthousiasmé(e) et ré-énergisé(e).

Au plaisir de capter votre instant

Marie Ortoli

 

Prendre de la hauteur

Prendre de la hauteur

Région de Saumur, France

Vous est-il arrivé de vous dire : « aujourd’hui, rien ne marche comme je le souhaite ! »

Souvenez-vous : le café s’échappe de la cuillère et tombe en pluie fine sur le carrelage avant même d’arriver dans la cafetière, dès le réveil!….

Le pommeau de la douche vous reste dans les mains ! grrr…

L’ordinateur, bien-sûr ce jour-là plante….

Et là, personnellement, pour l’avoir vécu, je sens que cela monte…ça énerve, ça grince, ça coince !…mais pourquoi, pourquoi cela ne marche pas ?….et puis en général, c’est le jour où on est pressé, ou bien que l’on a un dossier important à imprimer, un article à écrire sur son blog (je ne peux quand même pas, ne pas vous écrire, à vous mes chers(ères) lecteurs(rices))….

Pendant une période de ma vie, je serais partie en vrille, comme on dit !

Mais aujourd’hui, je me dis : « ok, le café est tombé. C’est agaçant, certes, mais en même temps, je suis maladroite ou pas réveillée…;-)

Le tuyau de la douche ne tenait plus ? Mais cela faisait un moment que cela menaçait et bien voilà à force d’attendre, ça lâche !

Et l’ordinateur ? Ah, là, là, cette bête mystérieuse….aurais-je un mauvais flux magnétique ou ai-je fait une mauvaise manip ?

Et si ? Lire la suite