La Joie

« Contacter votre joie intérieure, c’est toucher votre Présence. Votre Présence délestée de la croyance que vous existez en dehors de vous.

En vous il est un pouvoir qu’il est important que vous ressentiez.
Vous avez le pouvoir du changement.
Le pouvoir de changer, c’est faire un retournement à l’intérieur de vous pour accueillir en vous ce qui n’est pas en accord profond avec votre cœur, avec l’amour de votre Etre.

Ce qui n’est pas en accord, regardez-le, observez-le et retournez-le.
C’est cela la voie du retournement : c’est accepter de voir de l’autre côté.
Accepter de voir qu’il y a une autre façon d’être au monde.

Une façon qui vous délivre de la souffrance à partir du moment où vous décidez d’être en paix, en accord majeur avec ce que vous venez vibrer.
Alors quand l’accord majeur ne résonne pas en vous, observez l’accord mineur.
Et ressentez : est-ce que cet accord vous met en joie ?
Est-ce que cet accord vous donne envie de vous lever et de chanter ou de danser, ou de courir ?
Si vous n’avez pas envie de vous lever, c’est que le chemin est différent de votre accord majeur.

La joie que vous puisez en vous est reliée à tous les miracles de la création.
Tous les miracles que vos yeux ternis par le doute ou par la peur ne voient plus ou ne voient pas.

Regardez autour de vous les détails minuscules qui vous entourent.

C’est dans ce minuscule, cet infiniment petit que se trouve la magie de la création.

Regardez une goutte de rosée qui descend le long de la feuille.

Regardez un insecte qui avance sur la terre tout doucement.

Regardez attentivement avec des yeux d’enfant.

Les enfants voient ce que les adultes ne voient pas ou ne voient plus.

Les enfants sont de grands enseignants.

Ils se baissent, s’accroupissent pour regarder la Vie.

Et écoutez leur rire. Ecoutez comme il sonne juste, comme il sonne vrai.

Alors si un tout petit vous fait asseoir à côté de lui pour regarder une fourmi qui transporte une brindille, prenez un instant et acceptez de regarder avec lui.

Acceptez de vous mettre à sa portée. Et vous verrez que son niveau est bien plus grand que le vôtre.
Ce n’est pas une question de hauteur, c’est une question de profondeur.

Dans les yeux des petits enfants, vous trouvez cette profondeur.
Avec cette faculté de s’émerveiller des tout petits riens.

Voilà où se situe cette joie en vous : cette faculté de s’émerveiller est là.
Elle est une des portes d’accès à la joie.
La joie de vous sentir instruments harmoniques du Tout et de participer à la création permanente.

Oui, à chaque instant tout se crée de nouveau. Chaque instant porte le pouvoir de la création.
En chaque instant il y a une vie potentielle qui ne demande qu’à jaillir.
En chaque instant vous pouvez décider de vivre ou de ne pas vivre.

Vivre en toute présence, en toute conscience, c’est puiser en vous le courage d’être vrai, d’être au monde à la fois vulnérable comme le duvet de l’oisillon et fort comme la roche de la montagne.
Chaque instant à vivre est neuf et vous faites partie de cet instant.
En habitant l’espace de l’instant, vous êtes neuf. Vous retrouvez la régénérescence perpétuelle de l’eau vivifiante, dans le feu purificateur, dans l’air qui propulse et dans la terre qui vous donne votre assise.

Sentez la puissance de ce principe créateur.
Sentez comme il peut vous emmener loin dans ces 4 dimensions. Et sentez alors la vie qui palpite.
Voilà en vérité d’où vient la Joie : de ce cœur de la Terre relié au cœur du Ciel que vous portez en vous. C’est dans cette reliance que vous pouvez puisez la Joie.

Et cette reliance est en vous. Vous êtes le manifesté de cette reliance. Et vous êtes sur cette terre pour incarner ce manifesté du croisement du cœur de la Terre et du cœur du Ciel. Oui, en étant vertical vous réunissez les deux à chaque instant.
Et ainsi la Joie, la Paix, la Confiance et l’Amour peuvent circuler au service du pouvoir créateur placé en chacun de vous.

De chaque instant vous pouvez créer un joyau.
C’est l’engagement principal que vous pouvez prendre avec vous-même : Faire de chaque instant un joyau de Joie, d’Amour et de Paix. »
Auteur inconnu

Redonnez du sens à votre vie professionnelle

Je vous invite à découvrir ou redécouvrir la webconférence du 17 novembre 2015 que j’ai faite sur le thème « Redonnez du sens à votre vie professionnelle ».

Réagissez, partagez, commentez, contactez-moi si vous vous interrogez ou avez besoin d’aller plus loin.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie


Mes Instants Captés

Mes Instants Captés

 

« Lundi 16 novembre 2015, mon message sur ma page facebook Capterlinstant : Mon Instant Capté pour bien démarrer la semaine : « Dur dur ce matin, et pourtant face à l’horreur je choisis l’amour, la paix et la confiance. Alors aujourd’hui, je partage avec vous ceci : « sur un coeur d’amour, la colombe de cristal même fragile, s’élève vers le ciel en signe d’espoir et de confiance ». »

Aller plus loin, plus grand, plus fort, faire bouger les consciences, mettre sa pierre à l’édifice, se relever pour continuer. Voilà mon projet.

Comme cette colombe de cristal, la paix et la vie sont fragiles mais il existe au fond de chacun de nous une force qui nous tient parce que nous avons quelque chose à faire de notre vie.

Quand j’ai rejoint en février 2013 la coopérative Coopaname, je me suis dit, cela fait sens pour moi car avec le développement de mon activité je vais contribuer à ce que d’autres activités se développent également. Aujourd’hui, au sein de Coopaname, je rencontre de belles personnes, animées par de beaux projets. Cependant, je constate que ce n’est pas toujours facile pour chacun de vivre de son activité; mais il y a la volonté de s’entraider, de s’épauler (un codéveloppement par-ci, un atelier « rézo » par-là, des collectifs, des commissions), l’envie de créer une Société différente.

Capterlinstant c’est une envie de faire bouger les lignes, de vibrer au diapason des personnes que j’accompagne et que je rencontre. J’ai imaginé qu’un jour (pas si lointain) une maisonnette nommée « Mes Instants Captés » me serve de lieu de travail avec un bureau et une belle salle de réunion. J’y écrirai, j’y ferai des entretiens individuels, j’animerai des ateliers collectifs, des conférences, des petits déjeuners, des after works. Il y aura des expositions, ce sera un lieu de rencontres, de partages et de créativité… J’y capterai des instants uniques, forts et profonds, source d’inspiration et de partages. Je suis animée par cette idée que oui c’est possible et que j’y arriverai même si je ne sais pas encore comment.

Le cerveau ne comprend pas la négation, alors je choisis la confiance, la joie, l’amour et l’espoir. J’accepte ma part de peur et je fais confiance à la Vie.

La Terre va mal, la Terre pleure, la Terre crie à quel point elle veut que nous nous prenions en main et par la main les uns les autres pour faire bouger et changer ce qui ne fonctionne plus, ce qui n’est plus acceptable, ce qui n’est plus tolérable.

Allons vers le positif.

Reconnaissons notre chagrin quand il est là.

Vivons nos émotions.

Cultivons notre joie car elle nous rend vivant.

Encourageons les initiatives et les projets.

Exprimons notre créativité.

Soutenons-nous les uns les autres.

Plus que jamais ma mission de vie est présente au fond de mon coeur et dans les actes que je pose.

Et vous ? Qu’en est-il pour vous ? 

Plus que jamais il est nécessaire de vivre, d’être dans le présent, de s’éveiller et de se réveiller.

Tant que nous sommes en vie, nous pouvons faire quelque chose de cette dernière. Alors mettons-nous à l’ouvrage pour donner du sens à notre existence.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Le témoignage de Laurence

Laurence a vécu le Voyage Extra-ordinaire de Capterlinstant et partage deux ans et demi après, son expérience et ce qui se passe pour elle aujourd’hui.  Je vous laisse l’écouter.

Laurence est coach psychosociologue et a crée Womanity Academy, vous pouvez la retrouver sur www.laurencebenatar.com.

Au plaisir de capter votre instant.

Marie

Faites ce que vous êtes

 

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

Comment équilibrer le coeur et la raison ?

Sud de la France

Sud de la France

Vous avez un projet qui vous tient à coeur qu’il soit professionnel ou extra-professionnel et vous y renoncez, vous lui fermez la porte par la peur de l’échec, les angoisses de vos proches, la lourdeur administrative, le manque de finances ou le besoin de sécurité financière, vos responsabilités familiales, l’inadéquation apparente avec votre vie actuelle, le manque de temps et de disponibilité….
 
 
Autant de bonnes raisons de ne rien faire et enterrer une idée ou un projet très profondément au fond de vous et vivre avec, … plus ou moins bien …. En tous cas, de rester derrière une porte que vous cadenassez vous-même. ..
 
C’est triste de renoncer à un projet qui tient à coeur, qui rend vivant (e), qui fait sens pour soi, qui donne envie d’être utile, ….
 
Un projet qui tient à coeur se doit d’être pensé, réfléchi, mûri, chouchouté. En d’autres termes, il se prépare et il n’ est jamais trop tard!
 
C’est là que la raison est de bon conseil, car elle apporte des points de vigilance. On ne quitte pas un travail lucratif sur un coup de tête pour créer une association, une entreprise ou pour effectuer un voyage solidaire longue durée, ou autre… sans assurer ses arrières quand on a des enfants à éduquer et une maison à rembourser et/ou qu’on n’a pas de réserves.
 
On ne se jette pas dans un projet sous prétexte de rompre avec ce qui ne nous convient plus à l’instant t.
 
Il s’agit de  prendre les choses les unes après les autres, tranquillement, à votre rythme, sans vous brusquer. Laisser émerger la partie cachée de l’iceberg, établir votre feuille de route qui vous mènera en temps et heure vers ce dont vous avez envie profondément.
 
Cela peut se traduire par une ou plusieurs étape(s) intermédiaire(s), peut-être pas complètement satisfaisante(s), mais qui est (sont) là pour vous faire patienter.
 
Un thérapeute m’ a dit un jour que « la patience est la science des petits pas« . J’utilise souvent cette formule, tant pour moi-même que pour les personnes que j’accompagne et qui veulent aller plus vite que leur musique intérieure.
 
La Clé pour ouvrir la porte à votre projet et équilibrer le coeur et la raison est en fait d’avoir un but bien clair, je parle souvent aussi de vision, de contribution, d’axe. Cela permet de bien garder votre Cap comme le capitaine dirige son navire.Tant qu’il y a de la vie, le coeur bat, n’est-ce pas ? Votre Cap est connecté à votre coeur, donc tant que vous êtes vivant(e), il ne peut pas vous quitter qu’il y ait des intempéries ou que le chemin soit long.
 
Et puis, il s’agit d’envisager des escales ou des paliers pour s’assurer que tout est bien ok dans votre embarcation : qu’il n’y a pas de risque pour vous ou pour les autres, que les ressources sont bien présentes ou bien qu’il est nécessaire d’aller les chercher et ainsi cheminer sereinement vers l’escale suivante. Et puis, c’est aussi l’occasion, peut-être d’embarquer de nouveaux passagers qui resteront avec vous pendant une, plusieurs ou toutes les étapes suivantes et qui seront source d’échanges et de partages.
 
J’ aime bien ce proverbe italien qui dit « Chi va piano va sano » ….
 
Qu’en pensez-vous, vous qui me lisez présentement ?
 
Si cet article résonne en vous et que  vous souhaitez partager avec moi, envoyez-moi un message : marie.ortoli@capterlinstant.com.
 
 Au plaisir de capter votre instant,
 
Marie

 

(Re)trouver le sens de son existence

Menton, France

Menton, France

 

« A quoi je sers ? Pourquoi (ou pour quoi) suis-je sur cette terre ? Qu’est-ce que je vais faire de ma vie, maintenant? »

Vous êtes-vous posé ces questions à un moment ou un autre de votre existence ?
Pour certains la réponse est évidente, rapide et ils vont sur leur chemin comme habités par ce qu’ils font, en adéquation avec qui ils sont, c’est simple et facile dans le sens où ils ne se posent pas de questions : on parle parfois de vocation, de passion
D’autres au contraire, vivotent, se cherchent, errent, expérimentent, avancent de trois pas, reculent de quatre, stagnent, repartent. Leur chemin est moins direct mais ce n’est pas pour autant que le sens de leur existence est absent. Non il est là mais par moment, dans ce qu’ils expérimentent à l’instant t puis ils se lassent et passent à autre chose. 

Lire la suite

Le conte du pot fêlé

 

Bussana Vecchia, Italie

Bussana Vecchia, Italie

 

« Il était une fois une vieille chinoise très pauvre qui habitait une petite maison.

Son mari avait creusé un puits près de cette maison, mais un jour son mari mourut et le puits s’assécha.

Depuis lors, elle devait aller chercher de l’eau à un ruisseau assez éloigné.

Pour transporter cette eau dont elle avait besoin tous les jours, elle avait acheté deux grands pots.

Elle suspendait chaque pot à l’un des deux bouts d’une perche qu’elle portait appuyée derrière son cou; mais l’un des deux pots était fêlé et l’autre, en parfait état. Ce dernier était bien plein quand elle était de retour dans sa maison, par contre, le pot fêlé, à la fin de la longue marche de retour du ruisseau jusqu’à la maison, était à moitié vide.

La pauvre chinoise ne ramenait donc chez elle qu’un pot et demi d’eau.

Or, voyez-vous, en Chine, les pots pensent. Lire la suite

La Vie est un Voyage

Sculpture de Bruno Catalano à Saint-Paul de Vence, France

Sculpture de Bruno Catalano à Saint-Paul de Vence, France

 

En cette fin d’août et à l’approche de la rentrée, pour vous retrouver, je voulais vous faire cadeau d’un magnifique poème que j’ai découvert cet été et qui m’a touchée, il est écrit par Madeleine Marie Davaine dans Poèmes d’Essence – Ciel.

Découvrez le et savourez le …..

 

« La Vie est un Voyage

Au fil des ans, au fil des âges,

La Vie est un Voyage au long cours,

Parfois croisière sur un paquebot majestueux,

Parfois randonnée périlleuse, où le souffle devient court.

Peu importe, pourvu qu’Il vous apprenne à être Vertueux,

A devenir Sages… La Vie est un Voyage

Au fil des ans, au fil des âges.

  Lire la suite