Nadine, merci !

Paris, France

Paris, France

Il existe des moments de partages intenses qui nous font dire « j’aime mon métier » et surtout que l’individu est intéressant, plein de ressources, capable de résilience et étonnant.

J’ai eu la chance de croiser le chemin de Nadine Dunis en avril 2014. Cette diététicienne devenue assistante de DRH  fabriquait, quand  je l’ai connue, ses boites dans son coin, dans la discrétion la plus totale, en cachant presque aux yeux du monde son côté artiste. Cela nous a valu de nombreux entretiens… Et puis de doutes en motivations, elle accepte avec courage et détermination de se montrer au grand jour et d’aller jusqu’au bout d’un projet qui lui tient à cœur et qui donne du sens à son existence (même si cela prend du temps…).

Quel bonheur alors de la retrouver, rayonnante, sur son stand pendant les journées du Village Violet qui ont eu lieu du 25 au 27 juin dernier à Paris 15ème : ça c’est du concret ! Nadine, Merci !

Car voyez-vous, Nadine Dunis crée des objets magnifiques, réalisés tout en finesse, délicatesse et raffinement à l’image de leur créatrice. L’écriture au travers de la calligraphie ou des archives et le mouvement évoqué par la danse sont présents sur chaque objet. Elle redonne vie à des matériaux en les recyclant et les détournant de leur utilisation initiale. Elle crée avec soin ses couleurs.

Ne cherchez pas forcément à savoir à quoi cela sert, nous en avons d’ailleurs souri lors de notre échange car c’est la première question que tout à chacun se pose. Faut-il nécessairement qu’un objet serve à quelque chose ? Non souvent l’objet se suffit à lui-même : on peut le poser, le regarder, l’admirer, le retourner et y voir quelque chose de différent à chaque fois. C’est un voyage, une expérience que Nadine nous fait vivre.

Paris, France

Paris, France

Allez visiter son site, rencontrez-la à la boutique le mercredi, faites du bruit autour de ce petit bout de femme discrète qui mérite le détour pour qui elle est, les valeurs qu’elle véhicule et son art indéniable.

http://www.nadine-dunis.odexpo.com/

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Intuition et discernement

Lac de Côme, Italie

Lac de Côme, Italie

Une petite voix nous parle…

La vie est bien faite, quand nous devons apprendre quelque chose elle frappe à la porte par trois fois !

Il était une fois une jeune femme passionnée et enthousiaste qui, alors qu’elle surfait sur les réseaux sociaux, découvrit une proposition de job. Tous les mots de l’annonce lui parlaient, elle se dit : « ce poste est pour moi, je postule ».  Ce qu’elle fit aussitôt.

Le soir même, elle recevait un message du correspondant lui disant que son profil l’intéressait et qu’il souhaitait prendre contact avec elle.

La jeune femme passionnée et enthousiaste fut remplie de joie et se dit: « Waouh, génial ! Je l’avais bien senti que c’était pour moi et en plus ça répond !! »

Elle « googlisa » ledit Monsieur histoire juste de voir sa tête : une petite voix, durant un quart de seconde, lui dit : « hum drôle de tête ».., mais elle n’écouta pas, trop passionnée et enthousiaste par cette aventure professionnelle…

Les jours qui suivirent, Lire la suite

Invitation au lâcher-prise estival

Invitation au lâcher-prise estival

San Galgano, Italie

Avez-vous déjà constaté que lorsque vous bloquez sur un sujet (le dossier à rendre en urgence, le livre en cours d’écriture, les travaux dans la maison, le projet professionnel ou personnel…), si vous le lâchez une demi-heure, une journée, plusieurs semaines… la solution finit par venir d’elle-même ?

Aujourd’hui, je vous invite donc au lâcher-prise estival : profitez de cette période un peu ralentie, les vacances pour certains, la sieste, les baignades, les ballades, les découvertes, les voyages, la détente, les repas conviviaux en plein air entre barbecue et rosé bien frais, les jeux, la mer, la montagne, la campagne, les rires des enfants….

Lâchez le bout de la ficelle du ballon et laissez-le s’envoler au gré du vent….

Le ballon va faire un voyage ; vos pensées et vos idées aussi. Elles vont maturer tranquillement, paisiblement. Lire la suite

Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Route du col de Tende, France

Vous êtes-vous déjà posé la question  » le chemin sur lequel je marche est-il le Mien ? »

Nous avons tous un chemin qui nous est propre, qui est en adéquation avec qui nous sommes profondément. Un chemin sur lequel, se promener est un délice, une source de joie, de partage et de bonheur, mais également de fluidité et d’épanouissement.

Parfois, nous pensons que nous sommes sur ce chemin là et un événement de la vie vient nous dire : « et si tu t’étais trompé ? » Et si ce chemin que tu crois être le tien depuis toujours, parce que tu n’as jamais regardé ou osé regarder ailleurs, peut-être aussi parce que tu n’étais pas prêt non plus à regarder ailleurs, finalement n’est pas ton chemin ».

Mais à qui appartient-il alors ? Lire la suite

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Sud de la France

 

Vous êtes vous déjà dit : « Je ne sais pas ce dont j’ai envie »; « je ne sais pas ce que je veux faire »; « Je ne sais pas où je vais », mais ce que je sais, c’est que là où je suis ne me convient plus.

Il existe des moments dans la vie où chacun de nous est amené à se poser ce type de questions. Avant que je ne choisisse de faire une reconversion, mon coach de l’époque m’avait dit, la vie c’est comme une horloge franc-comtoise : comme son balancier, la vie oscille entre période d’extériorisation quantitative et période d’intériorisation qualitative. Découpez votre vie par décade et vous verrez que c’est très juste (j’ai fait personnellement le test et peux vous le confirmer).

Que faire alors ?

Une pause pour commencer. Comment réfléchir si nous ne nous posons pas, si nous ne prenons pas le temps, si nous sommes stressé(e)s, pressé(e)s, si nous allons vite, toujours et encore.

« Le bonheur est comme un papillon : lorsqu’il est poursuivi…il nous échappe, mais il peut se poser sur vous si vous vous asseyez tranquillement » (Nathaniel Hawthorne)

Ensuite, il est important de ne pas être seul(e). De s’entourer : « si nous avons des relations saines, nous apportons aux autres aide et soutien pour qu’ils développent leur potentiel, en leur permettant de déployer leurs ailes et de devenir plus pleinement eux-mêmes. Cela peut demander du courage et de l’énergie, mais celui qui donne se transforme, tout comme celui qui reçoit. » (Lisa Tenzi-Dolma)

Si vous êtes en ce moment dans ce questionnement, si vous envisagez une reconversion, un départ de votre entreprise, si vous êtes au chômage, perdu(e), dans une impasse, si vous êtes dans le « Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien » que vous voulez clarifier vos idées, contactez moi sans plus tarder.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Alignement

LE SYSTEME CAPTERLINSTANT

Vinci, Italie

J’ai reçu aujourd’hui le message d’un ami  qui me posait les questions suivantes : « Je me demandais ce qui te faisait avancer dans ces projets aujourd’hui avec une telle énergie. Est-ce la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres ? ou quelque chose de plus personnel comme la volonté de réussir quelque chose par toi même ? ou le besoin de reconnaissance par cette magnifique reconversion ? »

Intéressant non ?

Je crois que lorsque nous nous sentons aligné(e)s par rapport à qui nous sommes et qui nous voulons devenir, notre énergie est décuplée, les évènements de notre vie deviennent fluides et s’enchaînent naturellement, sans être dans la force.

Je crois que dans ce que souligne mon ami, tout est réuni : oui l’énergie vient de la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres à faire de même, oui, il y a quelque chose de personnel à vouloir réussir par soi-même mais avec les autres, tout seul que sommes-nous ?… Et oui il y a ce besoin de reconnaissance mais qui commence déjà par soi-même. La reconnaissance que l’on se donne à soi-même.

Dans l’accompagnement que je propose à mes clients, je les amène à s’aligner à qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir. Ces femmes et ces hommes deviennent les acteurs de leur vie au travers du projet qui les anime, qu’ils ressentent ou qu’ils ont déjà identifié. Je les aide à se mettre en adéquation avec ce projet pour le mener vers la réussite…

Si vous sentez que vous avez besoin de vous aligner à votre projet, ou si vous sentez qu’un projet a besoin d’émerger, parlons-en.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

La Rue en Or

La Rue en Or

Prague, République Tchèque

 

En ce lendemain de Noël, je vous ai ramené un petit cadeau…

J’ai trouvé cette couronne sur la porte d’une minuscule maison-boutique se trouvant dans « La Rue en Or » de Prague.

Passer Noël à Prague, c’est s’offrir une parenthèse enchantée, où la magie de Noël se mèle à la beauté d’une ville chargée d’histoire et de richesses architecturales. Les yeux équarquillés, l’appareil photo ne m’a pas quittée malgré la grisaille, la pluie, un peu de neige, de froid, quelques rayons de soleil mais surtout la chaleur dans le coeur et le plaisir de profiter de l’instant présent entourée de personnes qui me sont chères….

Cette couronne dans la rue en or vient symboliquement vous saluer et ouvrir la porte à celui ou celle qui a envie, comme moi à Noël, de s’offrir une parenthèse enchantée. De prendre un temps, pour se poser et réfléchir à un projet qui lui tient à coeur. Qui se dit, et pourquoi pas en 2013 ?

Après ce 21 décembre qui est venu annoncer le changement. Qu’est-ce qui vous retient d’aller de l’avant aujourd’hui, d’oser passer la pas de la porte et de rentrer dans ce qui, pour vous, peut devenir « La Rue en Or » ?

Alors n’hésitez plus. Et surtout ne restez pas seul(e), faites-vous accompagner. Contactez moi rapidement pour en parler.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

Rencontres et partages

Rencontres et partages

Florence, Italie

 

Hier soir j’ai participé à la soirée BNI Tour 75, (http://www.bnifrance.fr/), j’y ai retrouvé des connaissances, ai crée du lien et des contacts avec de nouvelles personnes. Chacun a eu l’occasion de présenter son activité en 1 minute à 6 tables différentes. Certains ont osé parler de leur activité devant les quelques 450 personnes présentes. Une occasion unique et idéale pour écouter et découvrir, donner et recevoir.

Il y a aussi eu au cours de la soirée l’Election du Pitch d’Or. Elodie Beaucent a touché le coeur du public par son authenticité, la clarté de sa présentation et sa sincérité.  N’hésitez pas à aller voir son site :  www.foodjoie.com

Une grande dynamique était au rendez-vous parmi les représentants des différents groupes BNI  : entraide et partages voilà les maîtres mots.

Une personne m’a dit : « quand on a un projet, au début on couve son bébé de peur que quelqu’un nous le vole, et puis assez vite, on s’isole et à un moment on piétine. Alors que s’ouvrir aux autres dès le départ, c’est aussi une façon de partager des idées, de s’entourer des bonnes personnes avec les bonnes compétences et d’aller droit et vite à son but. « 

A votre avis, à quelle personne, porteuse de quelle compétence chacun(e) d’entre vous peut-il faire appel ?

Si vous recherchez une personne qui vous aide à clarifier vos idées, vous accompagne pas à pas pour vous permettre de vous poser les bonnes questions, de lever vos blocages et  ainsi mener votre projet vers la réussite avec sens et cohérence : vous êtes au bon endroit.

Contactez-moi,

Au plaisir de capter votre instant,

Marie ORTOLI

 

 

La petite goutte qui fait des ondes

La petite goutte qui fait des ondes

Abbaye du Thoronet, France

Mardi 4 décembre dernier, j’ai assisté à la Cérémonie de Remise des Grands Prix de l’Innovation 2012 de la Ville de Paris. Cela se passait dans le magnifique Palais Brongniart (http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_Brongniart).

Pour le symbole de l’endroit, une Bourse de l’Innovation avait été organisée en préambule. Il y avait de la vie devant la corbeille, chacun présentait à sa façon, avec ce qui le caractérisait, son projet d’innovation pour récupérer le maximum de bons au porteur que les visiteurs donnaient s’ils avaient été convaincus. Au final et pour le jeu, les trois derniers candidats en lice ont obtenu le Prix du Public de la Bourse de l’Innovation.

Ensuite, dans le Grand Auditorium, il y a eu la remise officielle des Grands Prix de l’Innovation. Les projets d’une quarantaine de finalistes ont été présentés. J’ai été impressionnée par la créativité, la diversité, l’énergie et la motivation de tous ces jeunes entrepreneurs parlant de leur projet. A noter que la gente féminine, même si elle est encore minoritaire augmente d’année en année.

Si vous êtes curieux, allez découvrir les lauréats dans les 5 catégories (Technologies Numériques, Eco-innovation, Services Innovants, Santé/Biotech, Contenus Numériques et une mention spéciale Design) sur le lien suivant : www.innovation-paris.com.

Ces entrepreneurs sont les acteurs de ce qu’ils veulent voir changer dans le monde. Ils sont moteurs – même en période de crise ! Pour certains cela a pris du temps, mais ils se sont accrochés, se sont faits accompagner, ont persévéré et n’ont pas lâché le projet qui leur tenait à coeur.

Et si vous aussi, vous aviez envie de mettre à jour, de donner (ou redonner) une vie au projet qui vous tient à cœur maintenant, car vous sentez que c’est le bon moment. Et vous vous dites : mais oui, pourquoi pas moi ? Et si j’osais ?

Votre projet n’est peut-être pas innovant. Mais qu’importe, c’est le Vôtre.

Quand la petite goutte arrive à la surface de l’eau, aussi petite soit-elle, elle crée des ondes.

La petite goutte c’est vous et votre projet. Mais avant de vous lancer, vous avez peut-être besoin de clarifier vos idées, de lever vos blocages, de savoir si votre projet est réaliste et réalisable, de mettre en place votre plan d’action et tout simplement de vous aligner à votre projet. Car une fois tout cela fait, vous n’aurez plus qu’à avancer pas à pas vers votre réussite et la réalisation du changement que vous voulez, Vous, voir dans le monde.

Si vous sentez une résonnance, prenons un moment pour en parler. Contactez moi.

Au plaisir de capter votre instant.

Marie ORTOLI