Célébrer

Célébrer

Le Larousse donne les définitions suivantes au mot « Célébrer » : « Procéder à quelque chose d’exceptionnel, de marquant, l’accomplir avec une certaine solennité. Accomplir les rites associés à un acte religieux. Fêter un événement, le marquer de manifestations particulières, d’une cérémonie. Louer solennellement quelqu’un, ses actes ».

« Célébrer » est un mot fort, car effectivement il y a derrière, cette solennité qui lui donne de la puissance. C’est la raison pour laquelle il est important de l’utiliser pour des moments qui nous semblent à chacun(e) importants de marquer : un contrat, un job, une reconversion, une décision ou un choix, un projet, une réalisation, une (re)naissance, un voyage, le renouveau, une formation, un petit pas, un succès, une rencontre, un diplôme, une guérison…

C’est une façon de reconnaître ce que nous avons mis en oeuvre, le chemin parcouru, de reconnaître l’autre, celui ou celle qui nous a aidé(e)s ou accompagné(e)s, de tout simplement Se reconnaître dans ce que nous sommes et ce que nous accomplissons. C’est très gratifiant, voire indispensable, car la reconnaissance fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain.

Je vous invite à réfléchir à ce que vous auriez envie personnellement de célébrer, là, tout de suite…
 
Car avec « Célébrer », il y a aussi la notion de partage : avec soi, avec le ou les autres. Il y a l’émotion qui va émerger, se propager telle une traînée de poudre à l’intérieur de notre corps : la joie et toutes ses déclinaisons. Cette émotion nous rend vivant(e)s, nous réveille, nous fait vibrer, peut-être quelques secondes, mais ce sont des instants précieux qui nous apportent du bien-être, nous portent, nous transcendent dans certains cas, ne nous laissent pas indifférent(e)s dans tous les cas.

Nous en avons besoin de ce bien-être quand nous avons mis tout notre courage, notre persévérance, notre coeur à faire quelque chose, à devenir ce que nous avons envie de devenir, à dépasser ce que nous pensions impossible au départ.

Pearl Buck a écrit : »La vraie sagesse de la vie consiste à voir l’extraordinaire dans l’ordinaire« . Et bien je crois qu’il va y en avoir des moments à célébrer, qu’en pensez-vous ?  

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

Qu’est-ce qu’un projet extra-ordinaire ?

Villeneuve-Loubet, France

Villeneuve-Loubet, France

Et si, tout simplement, un projet qui tient à coeur, qui fait vibrer son porteur était un projet extra-ordinaire ?

Si celui-ci réussit à le mener à bien, il en ressortira pour lui de la sérénité, de la joie, parce que cela donne du sens à sa vie.

Ne pas donner vie à un projet qui tient à coeur, c’est comme une émotion ou une blessure refoulée : ça fait mal, ça crée des souffrances.

Un projet qui émerge, c’est comme si vous faisiez apparaître la partie cachée d’un iceberg, et si de plus la personne s’y reconnaît et s’autorise à le vivre pleinement, cela provoque un déploiement d’énergie à laquelle l’individu ne s’attendait pas; et ce d’autant plus si c’est un projet qui fédère, que ce soit au sein de son travail ou dans sa vie extra-professionnelle.

Il n’y a pas de petit ou de grand projet. Souvent, quand on parle de projet professionnel, les gens pensent aussitôt création d’entreprise, mais il n’y a pas que cela car tout le monde n’a pas l’âme d’un entrepreneur; par contre chacun peut avoir accès à son projet extra-ordinaire. Il y a juste l’adéquation entre le projet et son porteur et les moyens que celui-ci se donne pour le mener à bien.

Au travers de mes accompagnements ou tout simplement de mes échanges, j’ai rencontré beaucoup de personnes avec un projet extra-ordinaire en voici quelques exemples : Lire la suite