Le témoignage de Laurence

Laurence a vécu le Voyage Extra-ordinaire de Capterlinstant et partage deux ans et demi après, son expérience et ce qui se passe pour elle aujourd’hui.  Je vous laisse l’écouter.

Laurence est coach psychosociologue et a crée Womanity Academy, vous pouvez la retrouver sur www.laurencebenatar.com.

Au plaisir de capter votre instant.

Marie

Faites ce que vous êtes

 

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

Nadine, merci !

Paris, France

Paris, France

Il existe des moments de partages intenses qui nous font dire « j’aime mon métier » et surtout que l’individu est intéressant, plein de ressources, capable de résilience et étonnant.

J’ai eu la chance de croiser le chemin de Nadine Dunis en avril 2014. Cette diététicienne devenue assistante de DRH  fabriquait, quand  je l’ai connue, ses boites dans son coin, dans la discrétion la plus totale, en cachant presque aux yeux du monde son côté artiste. Cela nous a valu de nombreux entretiens… Et puis de doutes en motivations, elle accepte avec courage et détermination de se montrer au grand jour et d’aller jusqu’au bout d’un projet qui lui tient à cœur et qui donne du sens à son existence (même si cela prend du temps…).

Quel bonheur alors de la retrouver, rayonnante, sur son stand pendant les journées du Village Violet qui ont eu lieu du 25 au 27 juin dernier à Paris 15ème : ça c’est du concret ! Nadine, Merci !

Car voyez-vous, Nadine Dunis crée des objets magnifiques, réalisés tout en finesse, délicatesse et raffinement à l’image de leur créatrice. L’écriture au travers de la calligraphie ou des archives et le mouvement évoqué par la danse sont présents sur chaque objet. Elle redonne vie à des matériaux en les recyclant et les détournant de leur utilisation initiale. Elle crée avec soin ses couleurs.

Ne cherchez pas forcément à savoir à quoi cela sert, nous en avons d’ailleurs souri lors de notre échange car c’est la première question que tout à chacun se pose. Faut-il nécessairement qu’un objet serve à quelque chose ? Non souvent l’objet se suffit à lui-même : on peut le poser, le regarder, l’admirer, le retourner et y voir quelque chose de différent à chaque fois. C’est un voyage, une expérience que Nadine nous fait vivre.

Paris, France

Paris, France

Allez visiter son site, rencontrez-la à la boutique le mercredi, faites du bruit autour de ce petit bout de femme discrète qui mérite le détour pour qui elle est, les valeurs qu’elle véhicule et son art indéniable.

http://www.nadine-dunis.odexpo.com/

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

« Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais »

Ile et Vilaine, France

Ile et Vilaine, France

Vous est-il déjà arrivé qu’un acte manqué débouche sur une idée, une pensée, une inspiration, une action à laquelle vous ne vous attendiez pas mais qui est très exactement ce dont vous aviez besoin à ce moment là ? 

Sensible aux mots, aux émotions et aux messages, j’essaye autant que possible de regarder la cérémonie de clôture du festival de Cannes pour y découvrir le palmarès. Dimanche 24 mai, je me poste donc devant internet (je n’ai pas de télé) pour regarder ce fameux palmarès 2015. Sauf que sans m’en rendre compte sur le moment, je me trompe et regarde en fait le palmarès 2014, que je n’avais pas vu l’an dernier au demeurant (et oui le voilà mon acte manqué). 

Je découvre alors le jeune acteur, réalisateur, scénariste et producteur canadien Xavier Dolan qui reçoit le Prix du Jury (ex-aequo avec Jean-Luc Godard) : Mélange des générations…. Déjà cela m’interpelle et je trouve cela intéressant. 

Puis ce jeune homme, rempli d’émotions, s’exprime et au lieu de faire un étalage de remerciements, décide de s’adresser à Jane Campion, présidente du Jury. 

 Ce message profond, puissant, est porteur de beaucoup d’espoir : « La Leçon de Piano est le premier film que j’ai vu et il m’a aidé à définir qui je suis »…. »Chacun a ses goûts et certains critiqueront ce que vous faites et qui vous êtes. Mais accrochons-nous à nos rêves. Ensemble nous pourrons changer ce monde qui a besoin d’être changé. Il faut émouvoir le public, le faire pleurer, rire. Notre ambition n’a pas de limites à part celles qu’on se construit soi-même. En bref, tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais« . Xavier Dolan

J’ai voulu partager cela avec vous, car si vous avez un projet qui vous tient à coeur, ne le laissez pas croupir dans le fond d’un tiroir ou à l’intérieur de vous même, décidez de le faire émerger et de le mener à bien. Osez exprimer ce dont vous avez envie et donnez-vous les moyens d’une façon ou d’une autre d’aller jusqu’au bout. Notre chemin est parsemé de rencontres, d’événements ou d’instants qui nous tiltent ou qui orientent notre existence à condition de les reconnaître, et de les saisir comme de belles opportunités. 

 Qu’en pensez-vous ? 

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

https://www.youtube.com/watch?v=uXsDT6SJRMc

La Vie commence à 50 ans

St Paul les 3 Châteaux, France

St Paul les 3 Châteaux, France

Cher(ère)s quinquas et plus, je m’adresse à vous en particulier.  
Vous qui faites partie du « baby boom«  et qui ferez ou faites déjà partie du « papy (mamy)-boom ».  Vous êtes marqué(e)s par les Trente Glorieuses, des idéaux de progrès et de liberté car vous avez inventé le TGV, le marketing et la libération de la femme !
Statistiquement, la moitié d’entre vous est encore active. Vous êtes incroyables car vous avez un super sac à dos rempli de toutes les pépites de votre expérience et d’une période plus facile qu’aujourd’hui.  
Georges Barbarin  dans son livre « La Vie commence à 50 ans, le meilleur de l’existence est encore devant vous » écrivait : « la vieillesse n’existe pas, elle est un état d’esprit. Beaucoup, parvenus à cet âge charnière, aspirent à se reposer, « à dételer ». Or il n’y a qu’un repos digne de vous : celui consistant à abandonner une occupation pour une autre, nouvelle. La cinquantaine est l’âge de l’apaisement passionnel… » Cet homme est mort en 1965 mais il apparaît de mon point de vue comme un visionnaire, car ses propos sont vraiment d’actualité aujourd’hui encore.
Montrez l’exemple aux générations qui nous suivent.  Montrez que l’on peut rebondir, que l’agilité, c’est à dire cette capacité à s’adapter à des situations changeantes est le moteur de demain.
La cinquantaine c’est l’âge de l’essentiel, celui où l’on veut vivre selon ses besoins profonds et satisfaire ses envies avec parfois des changements de vie importants.
Ne restez pas sur le bord du quai à attendre doucement que la retraite et le tumulte extérieur de la crise actuelle passent. Agissez, soyez les acteurs de votre existence.
Retrouvez la bouffée d’oxygène de vos débuts de carrière en créant votre demain. Sortez du cadre, déplacez des montagnes, réalisez-vous. Vous avez la tête bien faite et bien pleine, une vie riche qui peut permettre la transmission de l’expérience, un environnement qui n’attend que vous pour changer de paradigme. Agissez ! Réveillez ce qui dort encore en vous et qui ne demande qu’à émerger. Sortez de la vieille malle au fond du grenier le projet qui vous tient à coeur et dont vous n’avez pas encore osé parler.
Transformez pour vous, pour nous, pour vos enfants et ceux des autres ce monde d’aujourd’hui en y apportant tout ce que vous êtes et transmettez ce que vous avez fait.   
Je découvre chaque jour votre potentiel, votre richesse intérieure et vos talents avec joie et ravissement.  Préparez votre troisième mi-temps qui sera ce que vous en ferez mais qui se doit d’être à l’image de cette période que vous portez en vous !  
Merci d’être là pour (r)éveiller l’humanité et donnez de l’espoir à ceux qui suivent.   
Au plaisir de capter votre instant,   
Marie 

 

Comment équilibrer le coeur et la raison ?

Sud de la France

Sud de la France

Vous avez un projet qui vous tient à coeur qu’il soit professionnel ou extra-professionnel et vous y renoncez, vous lui fermez la porte par la peur de l’échec, les angoisses de vos proches, la lourdeur administrative, le manque de finances ou le besoin de sécurité financière, vos responsabilités familiales, l’inadéquation apparente avec votre vie actuelle, le manque de temps et de disponibilité….
 
 
Autant de bonnes raisons de ne rien faire et enterrer une idée ou un projet très profondément au fond de vous et vivre avec, … plus ou moins bien …. En tous cas, de rester derrière une porte que vous cadenassez vous-même. ..
 
C’est triste de renoncer à un projet qui tient à coeur, qui rend vivant (e), qui fait sens pour soi, qui donne envie d’être utile, ….
 
Un projet qui tient à coeur se doit d’être pensé, réfléchi, mûri, chouchouté. En d’autres termes, il se prépare et il n’ est jamais trop tard!
 
C’est là que la raison est de bon conseil, car elle apporte des points de vigilance. On ne quitte pas un travail lucratif sur un coup de tête pour créer une association, une entreprise ou pour effectuer un voyage solidaire longue durée, ou autre… sans assurer ses arrières quand on a des enfants à éduquer et une maison à rembourser et/ou qu’on n’a pas de réserves.
 
On ne se jette pas dans un projet sous prétexte de rompre avec ce qui ne nous convient plus à l’instant t.
 
Il s’agit de  prendre les choses les unes après les autres, tranquillement, à votre rythme, sans vous brusquer. Laisser émerger la partie cachée de l’iceberg, établir votre feuille de route qui vous mènera en temps et heure vers ce dont vous avez envie profondément.
 
Cela peut se traduire par une ou plusieurs étape(s) intermédiaire(s), peut-être pas complètement satisfaisante(s), mais qui est (sont) là pour vous faire patienter.
 
Un thérapeute m’ a dit un jour que « la patience est la science des petits pas« . J’utilise souvent cette formule, tant pour moi-même que pour les personnes que j’accompagne et qui veulent aller plus vite que leur musique intérieure.
 
La Clé pour ouvrir la porte à votre projet et équilibrer le coeur et la raison est en fait d’avoir un but bien clair, je parle souvent aussi de vision, de contribution, d’axe. Cela permet de bien garder votre Cap comme le capitaine dirige son navire.Tant qu’il y a de la vie, le coeur bat, n’est-ce pas ? Votre Cap est connecté à votre coeur, donc tant que vous êtes vivant(e), il ne peut pas vous quitter qu’il y ait des intempéries ou que le chemin soit long.
 
Et puis, il s’agit d’envisager des escales ou des paliers pour s’assurer que tout est bien ok dans votre embarcation : qu’il n’y a pas de risque pour vous ou pour les autres, que les ressources sont bien présentes ou bien qu’il est nécessaire d’aller les chercher et ainsi cheminer sereinement vers l’escale suivante. Et puis, c’est aussi l’occasion, peut-être d’embarquer de nouveaux passagers qui resteront avec vous pendant une, plusieurs ou toutes les étapes suivantes et qui seront source d’échanges et de partages.
 
J’ aime bien ce proverbe italien qui dit « Chi va piano va sano » ….
 
Qu’en pensez-vous, vous qui me lisez présentement ?
 
Si cet article résonne en vous et que  vous souhaitez partager avec moi, envoyez-moi un message : marie.ortoli@capterlinstant.com.
 
 Au plaisir de capter votre instant,
 
Marie

 

Qu’est-ce qu’un projet extra-ordinaire ?

Villeneuve-Loubet, France

Villeneuve-Loubet, France

Et si, tout simplement, un projet qui tient à coeur, qui fait vibrer son porteur était un projet extra-ordinaire ?

Si celui-ci réussit à le mener à bien, il en ressortira pour lui de la sérénité, de la joie, parce que cela donne du sens à sa vie.

Ne pas donner vie à un projet qui tient à coeur, c’est comme une émotion ou une blessure refoulée : ça fait mal, ça crée des souffrances.

Un projet qui émerge, c’est comme si vous faisiez apparaître la partie cachée d’un iceberg, et si de plus la personne s’y reconnaît et s’autorise à le vivre pleinement, cela provoque un déploiement d’énergie à laquelle l’individu ne s’attendait pas; et ce d’autant plus si c’est un projet qui fédère, que ce soit au sein de son travail ou dans sa vie extra-professionnelle.

Il n’y a pas de petit ou de grand projet. Souvent, quand on parle de projet professionnel, les gens pensent aussitôt création d’entreprise, mais il n’y a pas que cela car tout le monde n’a pas l’âme d’un entrepreneur; par contre chacun peut avoir accès à son projet extra-ordinaire. Il y a juste l’adéquation entre le projet et son porteur et les moyens que celui-ci se donne pour le mener à bien.

Au travers de mes accompagnements ou tout simplement de mes échanges, j’ai rencontré beaucoup de personnes avec un projet extra-ordinaire en voici quelques exemples : Lire la suite