J’étouffe, ce n’est plus ça, qu’est-ce qu’il m’arrive ?

Roue de Hudson

Roue de Hudson

Pour nous qui avons la quarantaine révolue, nos parents et nos grands-parents bien souvent faisaient toute leur carrière dans la même entreprise ou dans le même métier. Le chemin était relativement linéaire. Ils se posaient moins de questions qu’aujourd’hui.

 Depuis 30 ans, les crises, les cessions-acquisitions d’entreprises, les fusions, les plans sociaux, ont changé la donne et ce modèle linéaire n’est plus vrai.

 La conséquence est que les personnes actives ou qui deviennent inactives ont du mal à trouver leurs repères, étouffent parce que cela va trop vite et que changer n’est pas si simple. Enfin elles se demandent ce qui leur arrive et vers quelle issue aller.

Le changement est un processus permanent à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de nous. Frédéric Hudson, coach et professeur à l’université de Columbia propose de voir notre vie comme une succession de cycles constitués chacun de 4 phases : un lancement, une désynchronisation, un désengagement puis un renouveau. Connaître ce modèle permet de mieux comprendre ce que nous vivons dans nos transitions personnelles et professionnelles.

Un chapitre de vie professionnelle ou extra-professionnelle peut être un projet, une mission, un job etc. Dans notre expérience du changement, Frédéric Hudson décrit les 4 phases suivantes, qui se succèdent avec des allers-retours possibles.
 
Identifier où nous en sommes aujourd’hui, dans quelle phase, nous permet de mieux comprendre ce que nous expérimentons, et de faire les meilleurs choix pour répondre à notre projet de vie.

 

 Phase 1 – Alignement – « C’est parti ! »

Lire la suite

Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Le chemin sur lequel vous marchez est-il le Vôtre ?

Route du col de Tende, France

Vous êtes-vous déjà posé la question  » le chemin sur lequel je marche est-il le Mien ? »

Nous avons tous un chemin qui nous est propre, qui est en adéquation avec qui nous sommes profondément. Un chemin sur lequel, se promener est un délice, une source de joie, de partage et de bonheur, mais également de fluidité et d’épanouissement.

Parfois, nous pensons que nous sommes sur ce chemin là et un événement de la vie vient nous dire : « et si tu t’étais trompé ? » Et si ce chemin que tu crois être le tien depuis toujours, parce que tu n’as jamais regardé ou osé regarder ailleurs, peut-être aussi parce que tu n’étais pas prêt non plus à regarder ailleurs, finalement n’est pas ton chemin ».

Mais à qui appartient-il alors ? Lire la suite

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien

Sud de la France

 

Vous êtes vous déjà dit : « Je ne sais pas ce dont j’ai envie »; « je ne sais pas ce que je veux faire »; « Je ne sais pas où je vais », mais ce que je sais, c’est que là où je suis ne me convient plus.

Il existe des moments dans la vie où chacun de nous est amené à se poser ce type de questions. Avant que je ne choisisse de faire une reconversion, mon coach de l’époque m’avait dit, la vie c’est comme une horloge franc-comtoise : comme son balancier, la vie oscille entre période d’extériorisation quantitative et période d’intériorisation qualitative. Découpez votre vie par décade et vous verrez que c’est très juste (j’ai fait personnellement le test et peux vous le confirmer).

Que faire alors ?

Une pause pour commencer. Comment réfléchir si nous ne nous posons pas, si nous ne prenons pas le temps, si nous sommes stressé(e)s, pressé(e)s, si nous allons vite, toujours et encore.

« Le bonheur est comme un papillon : lorsqu’il est poursuivi…il nous échappe, mais il peut se poser sur vous si vous vous asseyez tranquillement » (Nathaniel Hawthorne)

Ensuite, il est important de ne pas être seul(e). De s’entourer : « si nous avons des relations saines, nous apportons aux autres aide et soutien pour qu’ils développent leur potentiel, en leur permettant de déployer leurs ailes et de devenir plus pleinement eux-mêmes. Cela peut demander du courage et de l’énergie, mais celui qui donne se transforme, tout comme celui qui reçoit. » (Lisa Tenzi-Dolma)

Si vous êtes en ce moment dans ce questionnement, si vous envisagez une reconversion, un départ de votre entreprise, si vous êtes au chômage, perdu(e), dans une impasse, si vous êtes dans le « Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien » que vous voulez clarifier vos idées, contactez moi sans plus tarder.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Alignement

LE SYSTEME CAPTERLINSTANT

Vinci, Italie

J’ai reçu aujourd’hui le message d’un ami  qui me posait les questions suivantes : « Je me demandais ce qui te faisait avancer dans ces projets aujourd’hui avec une telle énergie. Est-ce la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres ? ou quelque chose de plus personnel comme la volonté de réussir quelque chose par toi même ? ou le besoin de reconnaissance par cette magnifique reconversion ? »

Intéressant non ?

Je crois que lorsque nous nous sentons aligné(e)s par rapport à qui nous sommes et qui nous voulons devenir, notre énergie est décuplée, les évènements de notre vie deviennent fluides et s’enchaînent naturellement, sans être dans la force.

Je crois que dans ce que souligne mon ami, tout est réuni : oui l’énergie vient de la certitude d’être à la bonne place et de pouvoir aider les autres à faire de même, oui, il y a quelque chose de personnel à vouloir réussir par soi-même mais avec les autres, tout seul que sommes-nous ?… Et oui il y a ce besoin de reconnaissance mais qui commence déjà par soi-même. La reconnaissance que l’on se donne à soi-même.

Dans l’accompagnement que je propose à mes clients, je les amène à s’aligner à qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir. Ces femmes et ces hommes deviennent les acteurs de leur vie au travers du projet qui les anime, qu’ils ressentent ou qu’ils ont déjà identifié. Je les aide à se mettre en adéquation avec ce projet pour le mener vers la réussite…

Si vous sentez que vous avez besoin de vous aligner à votre projet, ou si vous sentez qu’un projet a besoin d’émerger, parlons-en.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

 

 

Avoir et Etre étaient deux frères…

Avoir et Etre étaient deux frères

 

Entre performance et sagesse où est l’équilibre aujourd’hui ?

Pour répondre à cette question, j’ai envie de partager avec vous la plume d’un poète amoureux de la langue française :

« Parmi mes meilleurs auxiliaires, il est deux verbes originaux,
Avoir et Être étaient deux frères, que j’ai connus dès le berceau.
Bien qu’opposés de caractère, on pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière. Mais ces deux frères étaient rivaux.
Ce qu’Avoir aurait voulu être, Être voulait toujours l’avoir,
À ne vouloir ni dieu ni maître, Le verbe Être s’est fait avoir. Lire la suite

La roue tourne !

La roue tourne

Prague, République Tchèque

 

« Etre dehors un jour de grand vent est grisant. Nous percevons l’énergie de la nature, et il semble que les balayures de l’anxiété, de la dépression ou de la fatigue sont emportées par la bourrasque qui les considère sans valeur. C’est une force que l’on voit et que l’on entend, mais qui est invisible à proprement parler.

Le vent est cousin de l’air et du souffle, d’où l’importance de son symbolisme. Il nous débarrasse des fouillis, nous remonte le moral et remet de l’ordre dans ce qui nous est familier.

Sans vent, un voilier serait aussi inutile qu’un corps sans âme ou un homme sans idée claire de son propre destin. Les voix de notre vent qui nous répètent que la vie est changement s’élèvent autour de nous : écoutez le bruissement des feuilles toutes les fois que vous le pouvez car jamais paroles plus vraies n’ont été prononcées. »

Un vécu et le départ en retraite d’un ancien collègue et ami m’ont donné envie de partager avec vous ce texte écrit par Lisa Tenzin-Dolma que j’ai trouvé dans le livre Mandalas Thérapie – Editions Le Courrier du livre.

J’ajouterai pour ponctuer cette citation  de John Donne (poète 1572-1631) :  « Le changement est source de musique, de joie, de vie et d’éternité ».

La roue tourne pour chacun de nous. Quelle est pour vous, la voix du vent de votre changement ? Qu’avez-vous envie de décider aujourd’hui pour clarifier vos idées, réaliser les projets qui vous tiennent à coeur ?

Contactez moi, nous pourrons en parler…

Au plaisir de capter votre instant

Marie Ortoli

 

 

La Rue en Or

La Rue en Or

Prague, République Tchèque

 

En ce lendemain de Noël, je vous ai ramené un petit cadeau…

J’ai trouvé cette couronne sur la porte d’une minuscule maison-boutique se trouvant dans « La Rue en Or » de Prague.

Passer Noël à Prague, c’est s’offrir une parenthèse enchantée, où la magie de Noël se mèle à la beauté d’une ville chargée d’histoire et de richesses architecturales. Les yeux équarquillés, l’appareil photo ne m’a pas quittée malgré la grisaille, la pluie, un peu de neige, de froid, quelques rayons de soleil mais surtout la chaleur dans le coeur et le plaisir de profiter de l’instant présent entourée de personnes qui me sont chères….

Cette couronne dans la rue en or vient symboliquement vous saluer et ouvrir la porte à celui ou celle qui a envie, comme moi à Noël, de s’offrir une parenthèse enchantée. De prendre un temps, pour se poser et réfléchir à un projet qui lui tient à coeur. Qui se dit, et pourquoi pas en 2013 ?

Après ce 21 décembre qui est venu annoncer le changement. Qu’est-ce qui vous retient d’aller de l’avant aujourd’hui, d’oser passer la pas de la porte et de rentrer dans ce qui, pour vous, peut devenir « La Rue en Or » ?

Alors n’hésitez plus. Et surtout ne restez pas seul(e), faites-vous accompagner. Contactez moi rapidement pour en parler.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

La petite goutte qui fait des ondes

La petite goutte qui fait des ondes

Abbaye du Thoronet, France

Mardi 4 décembre dernier, j’ai assisté à la Cérémonie de Remise des Grands Prix de l’Innovation 2012 de la Ville de Paris. Cela se passait dans le magnifique Palais Brongniart (http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_Brongniart).

Pour le symbole de l’endroit, une Bourse de l’Innovation avait été organisée en préambule. Il y avait de la vie devant la corbeille, chacun présentait à sa façon, avec ce qui le caractérisait, son projet d’innovation pour récupérer le maximum de bons au porteur que les visiteurs donnaient s’ils avaient été convaincus. Au final et pour le jeu, les trois derniers candidats en lice ont obtenu le Prix du Public de la Bourse de l’Innovation.

Ensuite, dans le Grand Auditorium, il y a eu la remise officielle des Grands Prix de l’Innovation. Les projets d’une quarantaine de finalistes ont été présentés. J’ai été impressionnée par la créativité, la diversité, l’énergie et la motivation de tous ces jeunes entrepreneurs parlant de leur projet. A noter que la gente féminine, même si elle est encore minoritaire augmente d’année en année.

Si vous êtes curieux, allez découvrir les lauréats dans les 5 catégories (Technologies Numériques, Eco-innovation, Services Innovants, Santé/Biotech, Contenus Numériques et une mention spéciale Design) sur le lien suivant : www.innovation-paris.com.

Ces entrepreneurs sont les acteurs de ce qu’ils veulent voir changer dans le monde. Ils sont moteurs – même en période de crise ! Pour certains cela a pris du temps, mais ils se sont accrochés, se sont faits accompagner, ont persévéré et n’ont pas lâché le projet qui leur tenait à coeur.

Et si vous aussi, vous aviez envie de mettre à jour, de donner (ou redonner) une vie au projet qui vous tient à cœur maintenant, car vous sentez que c’est le bon moment. Et vous vous dites : mais oui, pourquoi pas moi ? Et si j’osais ?

Votre projet n’est peut-être pas innovant. Mais qu’importe, c’est le Vôtre.

Quand la petite goutte arrive à la surface de l’eau, aussi petite soit-elle, elle crée des ondes.

La petite goutte c’est vous et votre projet. Mais avant de vous lancer, vous avez peut-être besoin de clarifier vos idées, de lever vos blocages, de savoir si votre projet est réaliste et réalisable, de mettre en place votre plan d’action et tout simplement de vous aligner à votre projet. Car une fois tout cela fait, vous n’aurez plus qu’à avancer pas à pas vers votre réussite et la réalisation du changement que vous voulez, Vous, voir dans le monde.

Si vous sentez une résonnance, prenons un moment pour en parler. Contactez moi.

Au plaisir de capter votre instant.

Marie ORTOLI