Nadine, merci !

Paris, France

Paris, France

Il existe des moments de partages intenses qui nous font dire « j’aime mon métier » et surtout que l’individu est intéressant, plein de ressources, capable de résilience et étonnant.

J’ai eu la chance de croiser le chemin de Nadine Dunis en avril 2014. Cette diététicienne devenue assistante de DRH  fabriquait, quand  je l’ai connue, ses boites dans son coin, dans la discrétion la plus totale, en cachant presque aux yeux du monde son côté artiste. Cela nous a valu de nombreux entretiens… Et puis de doutes en motivations, elle accepte avec courage et détermination de se montrer au grand jour et d’aller jusqu’au bout d’un projet qui lui tient à cœur et qui donne du sens à son existence (même si cela prend du temps…).

Quel bonheur alors de la retrouver, rayonnante, sur son stand pendant les journées du Village Violet qui ont eu lieu du 25 au 27 juin dernier à Paris 15ème : ça c’est du concret ! Nadine, Merci !

Car voyez-vous, Nadine Dunis crée des objets magnifiques, réalisés tout en finesse, délicatesse et raffinement à l’image de leur créatrice. L’écriture au travers de la calligraphie ou des archives et le mouvement évoqué par la danse sont présents sur chaque objet. Elle redonne vie à des matériaux en les recyclant et les détournant de leur utilisation initiale. Elle crée avec soin ses couleurs.

Ne cherchez pas forcément à savoir à quoi cela sert, nous en avons d’ailleurs souri lors de notre échange car c’est la première question que tout à chacun se pose. Faut-il nécessairement qu’un objet serve à quelque chose ? Non souvent l’objet se suffit à lui-même : on peut le poser, le regarder, l’admirer, le retourner et y voir quelque chose de différent à chaque fois. C’est un voyage, une expérience que Nadine nous fait vivre.

Paris, France

Paris, France

Allez visiter son site, rencontrez-la à la boutique le mercredi, faites du bruit autour de ce petit bout de femme discrète qui mérite le détour pour qui elle est, les valeurs qu’elle véhicule et son art indéniable.

http://www.nadine-dunis.odexpo.com/

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Vous êtes au bord du burn out…

Florence, Italie

Florence, Italie

Parlez-en et faites-vous accompagner

avant qu’il ne soit trop tard ! 

Il y a quelques mois, j’ai reçu l’appel de Michèle, une jeune femme, petite quarantaine, travaillant depuis une dizaine d’années pour un grand groupe pharmaceutique en tant que manager au service achats/logistique.

Elle m’explique qu’elle dort de plus en plus mal, doit prendre des somnifères : son travail la poursuit pendant la nuit, elle se lève le matin avec l’envie de vomir, se force à aller travailler, n’arrive plus à trouver un équilibre entre vie perso et vie pro, ce qui la fait culpabiliser car elle voudrait davantage s’occuper de ses enfants en bas âge, elle se heurte à son mari qui l’aime mais essaye en vain de la raisonner; au regard de son état général, son médecin lui a préconisé un arrêt de travail, mais pour elle ce n’est pas possible : « elle ne peut pas s’absenter en ce moment de son poste, tant la charge est grande et les implications fortes !! ».

Bref, elle n’en peut plus. Elle sent qu’elle est au bord du burn out. Elle en a discuté avec son mari et s’est décidée à m’appeler : elle a besoin de prendre du recul. Lire la suite

Les Instants Live de Capterlinstant – Interview de Jean-Marc

Bonjour et bienvenue dans une nouvelle formule, les Instants Live de CAPTERLINSTANT.

Sur le thème : « J’ai plus de 45 ans qu’est-ce que je fais de ma vie », je vous propose aujourd’hui l’entretien que j’ai eu avec Jean-Marc, 57 ans, qui  partage avec nous son expérience, : ses difficultés, ses choix et il explique comment il a choisi de rebondir.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie

Vous pouvez aussi retrouver Jean-Marc sur www.grainesdelumiere.com

La Vie commence à 50 ans

St Paul les 3 Châteaux, France

St Paul les 3 Châteaux, France

Cher(ère)s quinquas et plus, je m’adresse à vous en particulier.  
Vous qui faites partie du « baby boom«  et qui ferez ou faites déjà partie du « papy (mamy)-boom ».  Vous êtes marqué(e)s par les Trente Glorieuses, des idéaux de progrès et de liberté car vous avez inventé le TGV, le marketing et la libération de la femme !
Statistiquement, la moitié d’entre vous est encore active. Vous êtes incroyables car vous avez un super sac à dos rempli de toutes les pépites de votre expérience et d’une période plus facile qu’aujourd’hui.  
Georges Barbarin  dans son livre « La Vie commence à 50 ans, le meilleur de l’existence est encore devant vous » écrivait : « la vieillesse n’existe pas, elle est un état d’esprit. Beaucoup, parvenus à cet âge charnière, aspirent à se reposer, « à dételer ». Or il n’y a qu’un repos digne de vous : celui consistant à abandonner une occupation pour une autre, nouvelle. La cinquantaine est l’âge de l’apaisement passionnel… » Cet homme est mort en 1965 mais il apparaît de mon point de vue comme un visionnaire, car ses propos sont vraiment d’actualité aujourd’hui encore.
Montrez l’exemple aux générations qui nous suivent.  Montrez que l’on peut rebondir, que l’agilité, c’est à dire cette capacité à s’adapter à des situations changeantes est le moteur de demain.
La cinquantaine c’est l’âge de l’essentiel, celui où l’on veut vivre selon ses besoins profonds et satisfaire ses envies avec parfois des changements de vie importants.
Ne restez pas sur le bord du quai à attendre doucement que la retraite et le tumulte extérieur de la crise actuelle passent. Agissez, soyez les acteurs de votre existence.
Retrouvez la bouffée d’oxygène de vos débuts de carrière en créant votre demain. Sortez du cadre, déplacez des montagnes, réalisez-vous. Vous avez la tête bien faite et bien pleine, une vie riche qui peut permettre la transmission de l’expérience, un environnement qui n’attend que vous pour changer de paradigme. Agissez ! Réveillez ce qui dort encore en vous et qui ne demande qu’à émerger. Sortez de la vieille malle au fond du grenier le projet qui vous tient à coeur et dont vous n’avez pas encore osé parler.
Transformez pour vous, pour nous, pour vos enfants et ceux des autres ce monde d’aujourd’hui en y apportant tout ce que vous êtes et transmettez ce que vous avez fait.   
Je découvre chaque jour votre potentiel, votre richesse intérieure et vos talents avec joie et ravissement.  Préparez votre troisième mi-temps qui sera ce que vous en ferez mais qui se doit d’être à l’image de cette période que vous portez en vous !  
Merci d’être là pour (r)éveiller l’humanité et donnez de l’espoir à ceux qui suivent.   
Au plaisir de capter votre instant,   
Marie 

 

Soyez un arbre (r)éveillé !

Tréhorenteuc, France

Tréhorenteuc, France

C’est facile d’être dans le « oui, mais » quand on n’a pas encore décidé de changer notre façon de voir et surtout de penser face à une situation passée, présente ou à venir.

J’observe souvent ce type de comportement parmi les personnes que j’accompagne.

J’entends : « Je suis d’accord avec vous, mais au regard de ce que j’ai vécu auparavant ce sera forcément comme cela dans mon futur job ».

« Oui, mais vous comprenez c’est le seul schéma que j’ai toujours connu alors bien-sûr cela ne peut pas être autrement ? »

Et si justement c’était autrement ? 

Lire la suite

Invitation au lâcher-prise estival

Invitation au lâcher-prise estival

San Galgano, Italie

Avez-vous déjà constaté que lorsque vous bloquez sur un sujet (le dossier à rendre en urgence, le livre en cours d’écriture, les travaux dans la maison, le projet professionnel ou personnel…), si vous le lâchez une demi-heure, une journée, plusieurs semaines… la solution finit par venir d’elle-même ?

Aujourd’hui, je vous invite donc au lâcher-prise estival : profitez de cette période un peu ralentie, les vacances pour certains, la sieste, les baignades, les ballades, les découvertes, les voyages, la détente, les repas conviviaux en plein air entre barbecue et rosé bien frais, les jeux, la mer, la montagne, la campagne, les rires des enfants….

Lâchez le bout de la ficelle du ballon et laissez-le s’envoler au gré du vent….

Le ballon va faire un voyage ; vos pensées et vos idées aussi. Elles vont maturer tranquillement, paisiblement. Lire la suite

Sortir du cadre…

Sortir du cadre...

Sospel, France

Aujourd’hui j’ai envie de vous faire sortir du cadre !

Quelque chose bouille en moi, de très fort. Marre des stéréotypes, marre du « c’est comme ça et pas autrement », marre d’entendre que si une personne recherche du travail aujourd’hui en France, elle doit forcément trouver le clone de ce qu’elle vient de faire (je me souviens encore, quand on me disait : « tu étais cadre commerciale, donc tu seras cadre commerciale »), marre de tout ce qui est conventionnel et que surtout il ne faut pas changer. Pourquoi d’ailleurs ? Marre d’entendre que trop de personnes vont mal…

Je dis NON à tout ce qui se veut statique et immuable !

Je dis OUI à l’ouverture, au changement, à une autre façon de voir les choses, trouver le moyen de donner du sens à ce que nous faisons, remettre de la vie dans nos existences. Alors bougez ! Sortez du cadre ! C’est possible et il y a des solutions.

J’ai rencontré ces dernières semaines des personnes extraordinaires qui me permettent de dire cela : Lire la suite