Connectez-vous à la source !

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Matriochka venant de Prague, République Tchèque

Et si vous alliez au Coeur de votre Matriochka ? 

Je suis sûre que chacun et chacune, à un moment de votre vie, vous avez eu entre les mains ou vu une poupée russe. N’est-ce pas ?

Souvenez-vous : vous commencez par découvrir la plus grosse et vous constatez que vous pouvez l’ouvrir, vous découvrez alors à l’intérieur une poupée identique mais plus petite, vous continuez  et vous trouvez une autre encore plus petite, puis une autre, et une autre… et au bout d’un certain nombre d’ouvertures (la photo ci-dessus en contient 8) vous arrivez sur une minuscule petite poupée que, elle, vous ne pouvez pas ouvrir.

Vous êtes-vous déjà posé la question, pourquoi cette petite poupée ne s’ouvre pas ?

Et oui, c’est parce que vous êtes arrivé(e) au Coeur de la Matriochka, autrement dit, par analogie, à la source, là où se trouve l’essence.

De quand date la dernière fois que vous vous êtes reconnecté(e) à votre source ? Vous savez, cet endroit où vous vous sentez en cohérence avec vous-même, autrement dit aligné(e), là où vos valeurs sont respectées, là où vous sentez que vous avez tout votre potentiel, là où votre rêve prend sa source, où votre créativité et l’envie d’entrer dans l’action émergent. Là, où vous êtes dans votre authenticité.

Lire la suite

Il suffira d’un « Cygne »

Breil sur Roya

Breil sur Roya, France

Je me suis surprise à écouter en profondeur et à lire les paroles de cette chanson légendaire de Jean-Jacques Goldman « Il suffira d’un signe ». Je me suis dit quelle belle illustration de la libération que nous pouvons faire de nous-mêmes et en nous-mêmes à partir d’un simple signe que nous aurons vu ou entendu et écouté : 

Je partage avec vous ce court extrait :

« …Nous ferons de nos grilles, des chemins.
Nous changerons nos villes, en jardins.
Il suffira d’un signe, un matin.
Un matin tout tranquille et serein.
Quelque chose d’infime, c’est certain… »

J’ai envie de faire une analogie avec ce bel animal qu’est le cygne, symbole universel depuis toujours. 

Nous avons cette capacité à rester sur la rive, les yeux mi-clos à attendre, ou encore à tourner le dos à notre réalité empêtré(e)s dans nos croyances les plus profondes (« je n’ai jamais eu de chance », « ce n’est pas pour moi », « je ne suis pas fait pour cela », « je n’y arriverai jamais »…)

Et puis un jour, tel le vilain petit canard du conte d’ Hans Christian Andersen, parce que nous sommes prêt(e)s à l’accueillir, nous vivons la transformation et dans la fluidité, nous déployons nos ailes dans toute la grâce, la beauté et l’élégance.  Nous nous laissons porter par notre intuition et allons vers ce qui fait sens et cohérence pour soi avec courage et créativité.

Il aura parfois suffi d’un rien : une rencontre, une parole, une image, une chanson, un panneau publicitaire, un livre, une petite annonce, une erreur…, pour que tout change et que, enfin nous allions sur Notre chemin dans le sens de ce qui est juste pour soi.

Comme l’a dit Robert Dilts dans l’une de ses conférences : « La chance, c’est la rencontre entre la préparation et l’opportunité ».

Alors, acceptez l’idée que si les événements ne se déroulent pas comme vous le souhaitez et que la situation que vous vivez et qui peut-être ne vous convient pas, dure, cela correspond à votre phase de préparation. Quand vous serez prêt(e), vous choisirez de vous élancer car vous aurez reconnu le signe qui vous fera comprendre que c’est le bon moment pour vous.   

Au plaisir de capter votre instant, 

Marie 

A quoi avez-vous envie de contribuer dans la joie et la sérénité ?

Barcelone, Espagne

Barcelone, Espagne

Il y a 20 ans quand j’ai commencé à travailler, j’ai eu la chance de mettre en place des systèmes qualité en vue de la certification ISO 9000 de l’entreprise. Participer à un tel projet faisait sens pour moi, mon travail permettait de passer d’une tradition orale à une tradition écrite, de fédérer les personnes autour d’un projet commun, que chacun trouve sa place comme maillon indispensable d’une chaîne. La vision de l’entreprise était bien présente et chacun suivait parce que cela faisait sens et était cohérent.

Les années ont passé, les projets se sont suivis mais le sens et la cohérence n’ont eux pas toujours suivi. C’est ce que je constate parmi les personnes que j’accompagne qui se retrouvent à un tournant de leur carrière, elles se sentent alors déboussolées, perdent pied quand elles ne se perdent pas elles-mêmes dans un monde du travail où tout doit aller vite avec toujours plus et où l’humain est déshumanisé.

Mais il ne faut pas généraliser. Même si nous sommes en période de crise avec un chômage qui augmente et des plaintes de ci et de là, des individus se bougent, se mobilisent, font avancer les entreprises, voire la Société : et c’est la Bonne Nouvelle !!!

Ce jeudi 5 février 2015, j’étais là dans ce grand amphithéâtre de l’Université de Paris Dauphine à écouter ces dirigeants du privé comme du public, ces enseignants, ces DRH réunis pour témoigner des résultats qu’ils avaient obtenus ou observés au sein de leurs organisations grâce à la mise en oeuvre de la socio-dynamique : autrement appelé « le mouvement par les hommes« . Lire la suite

Quel est votre moteur ?

Port de Porquerolles, France

Port de Porquerolles, France

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir qu’est-ce qui vous faisait avancer dans la vie ?

Quel est votre moteur ?

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Vrombir ? De quoi avez-vous besoin pour que ce que vous faites ait du sens ?

Où en êtes-vous aujourd’hui de votre vie, de votre travail ? Etes-vous pleinement satisfait(e) de là où vous êtes et de ce que vous y faites ? Avez-vous une sécurité financière qui vous empêche de bouger ? Pensez-vous qu’avec la situation économique actuelle il faut mieux rester bien au chaud et s’asseoir sur ses envies ou ses rêves ? Quitte à s’encroûter, se nécroser de l’intérieur par manque de « vivant », de créativité, de renouveau, par manque d’espoir ou d’ouverture ?

Quel pourrait être le petit élément qui vous permette de dire, aujourd’hui je ne suis plus bien là où je suis et j’ai envie de faire autre chose ?

Lire la suite