De la chenille au papillon

Florac, France

Florac, France

Comme cela fait un moment que je ne vous ai pas écrit, je vais vous raconter une histoire magnifique, celle de la transformation d’une chenille en papillon :

La Chenille 

Le stade larvaire a pour fonction d’emmagasiner les nutriments et l’énergie nécessaires à la transformation en papillon.

5 à 20 jours après la ponte, la petite chenille découpe l’oeuf (appelé aussi Chorion) à l’aide de ses mandibules, puis elle le dévore, c’est là son 1er repas. Ensuite elle va devoir s’organiser pour se nourrir et éviter de devenir elle même le repas d’un prédateur. D’abord il faut rester sur la plante; elle tisse un petit fil de soie pour s’y accrocher.

La chenille s’attaque très rapidement à la végétation et passe la plupart de son temps à manger. Elle grossit vite et devient jusqu’à 1000 fois plus grosse qu’à la naissance. Mais sa peau n’est pas extensible à l’infini, la chenille remplit très vite l’épiderme qui se distend et devient trop étroit. Sous ce dernier se forme un nouvel épiderme plus grand. L’ancienne peau durcit et la chenille en sort: on appelle cela la mue. 4 à 5 mues seront nécessaires avant la fin de sa croissance. La chenille s’arrête de manger 1 jour avant la mue et recommence dès que sa nouvelle peau est complètement formée. Lire la suite

« En…Je(u) »

L'En..Je(u)

Florence, Italie

Que les individus sont beaux quand ils révèlent qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir !

Je crois que je ne me lasserai jamais d’observer, d’écouter, de regarder cette beauté qui émane de celui ou celle qui vibre parce qu’il se reconnecte à lui(elle)-même.

J’ai choisi aujourd’hui de partager avec vous un joli petit ange qui avait attiré mon œil lors d’un superbe voyage à Florence, ville d’art, ville de rêves, ville de beauté.

Lors d’un de mes ateliers créatifs, ce petit ange a rencontré l’une des participantes, celle-ci a alors partagé avec le groupe :  « cet atelier c’est pour moi  : « l’En…Je » « .

Et oui, revenir à soi, se reconnecter à soi, aller en soi, pour faire émerger ce qui est essentiel, ce qui fait sens pour soi. Ne serait-ce pas le plus beaux des « enjeux » ?

Est-ce que cela résonne en vous ? Etes-vous prêt(e) à vous consacrer une journée de votre vie ? Rien que pour vous ?

Je vous invite à faire une pause, à clarifier vos idées, à réveiller vos sens pour laisser émerger votre créativité…

Alors, allez-y ! Osez l’expérience : contactez-moi.

Au plaisir de capter votre instant,

Marie Ortoli

.