Le conte du pot fêlé

 

Bussana Vecchia, Italie

Bussana Vecchia, Italie

 

« Il était une fois une vieille chinoise très pauvre qui habitait une petite maison.

Son mari avait creusé un puits près de cette maison, mais un jour son mari mourut et le puits s’assécha.

Depuis lors, elle devait aller chercher de l’eau à un ruisseau assez éloigné.

Pour transporter cette eau dont elle avait besoin tous les jours, elle avait acheté deux grands pots.

Elle suspendait chaque pot à l’un des deux bouts d’une perche qu’elle portait appuyée derrière son cou; mais l’un des deux pots était fêlé et l’autre, en parfait état. Ce dernier était bien plein quand elle était de retour dans sa maison, par contre, le pot fêlé, à la fin de la longue marche de retour du ruisseau jusqu’à la maison, était à moitié vide.

La pauvre chinoise ne ramenait donc chez elle qu’un pot et demi d’eau.

Or, voyez-vous, en Chine, les pots pensent. Lire la suite